-- -- -- / -- -- --
Culture

30 exposants à la main d’or

30 exposants à la main d’or

Le palais de la culture Mohamed-Laïd Al Khalifa de Constantine a ouvert ses portes, ce week-end dernier, pour accueillir la neuvième édition du Salon national de l’artisanat, baptisée La main d’or.

Jusqu’à demain, jeudi 5 janvier, cette présente édition du Salon national de l’artisanat réunira trente exposants venus des wilayas de Boumerdès, de Tizi Ouzou, d’Alger et de la ville hôte.

Ces artisans proposent toute une variété de produits artisanaux, des habits traditionnels notamment. Ils présentent également plusieurs créations en céramique de diverses dimensions.

Des objets mis en vente comme les tasses, les pots, les coupes, les vases, les rosiers, les sucriers, les veilleuses, les porte-stylos bien ciselés et aux reliefs variés, ce qui ne laisse pas indifférents les visiteurs venus découvrir le patrimoine ancestral inspiré du terroir culturel des quatre wilayas participantes à ce salon organisé par l’association El Baha de l’artisanat et des arts populaires avec la collaboration de la direction de la culture de Constantine.

D’après le président de cette association, Saber Mehaya, cette manifestation est « une réelle opportunité aussi bien pour les citoyens de la wilaya de connaître les différentes facettes de cet art ancestral, particulièrement des métiers en voie de disparition, que pour les artisans eux-mêmes pour se rencontrer, échanger leurs expériences, affirmer et enrichir leur art ».

Ce Salon qui se déroule dans une ambiance des plus conviviales, a également pour objectif de jeter la lumière sur le patrimoine local et sa promotion, parallèlement à la réhabilitation du secteur touristique et du cachet artisanal typique aussi bien de la région de Constantine que d’autres wilayas d’Algérie, selon le président.

Il a également précisé que ce Salon se veut également une occasion pour inciter les jeunes à investir dans l’artisanat et à améliorer la qualité du produit artisanal tout en préservant le cachet patrimonial de ces wilayas, rapporte l’Agence presse service d’Algérie. Après son inauguration, cette manifestation a attiré un public nombreux.

Dans ce contexte, M. Mehaya a soulevé « l’importance de sauvegarder, de promouvoir et de valoriser le patrimoine artisanal au profit des générations futures ».

Créée en 2000, l’association El Baha de la wilaya de Constantine organise et participe également à différentes manifestations artistiques et culturelles à l’échelle nationale, elle initie aussi des sessions de formation aux métiers artisanaux et en musique notamment le genre andalou malouf en faveur de jeunes. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email