-- -- -- / -- -- --
Nationale

296 000 fonctionnaires ont bénéficié d’une promotion

296 000 fonctionnaires ont bénéficié d’une promotion

La ministre de l’Education nationale, Mme Nouria Benghebrit a affirmé hier que plus de 296 000 fonctionnaires du secteur avaient bénéficié d’une promotion et du règlement de leurs arriérés avec effet rétroactif, dans le cadre de la mise en œuvre de l’instruction interministérielle du 12 octobre 2015.

Lors d’une rencontre d’évaluation qui s’est déroulée en présence de partenaires sociaux (syndicats et associations de parents d’élèves) consacrée à l’évaluation de la mise en œuvre de cette instruction, la ministre a indiqué que son département « a pris en charge les préoccupations de 45% des fonctionnaires du secteur, soit 296.868 travailleurs, dans le cadre de la mise en œuvre de l’instruction du 12 octobre 2015, à travers la promotion et le règlement d’arriérés avec effet rétroactif ». 

Mme Benghebrit a reconnu « les difficultés » que rencontrent certains directeurs de l’Education quant aux mesures de prise en charge des préoccupations des syndicats, notamment en ce qui concerne la mise en œuvre de l’instruction interministérielle. Le Directeur de la gestion des ressources humaines, Fayçal Fadhel a pour sa part affirmé que cette instruction englobait 8 points relatives à la promotion des enseignants des grades appelés à disparaître aux grades de base ou nouvellement institués (enseignant principal et enseignant formateur), notamment ceux ayant fini leur formation avant le 3 juin 2012, soit plus de 35.000 dossiers. L’instruction prévoit aussi la même promotion pour les enseignants dont la formation sera achevée en 2016, le versement par tranche des arriérés aux enseignants réintégrés (3 juin 2012 au 30 novembre 2014), la première tranche ayant été versée avant le 31 décembre 2015. Le remboursement des arriérés a atteint plus de 90% tandis que 10,53% des dossiers se trouvent encore au niveau des services du Trésor.

Pour Fadhel, l’instruction a même permis de régulariser la situation des enseignants techniques qui ont été promus au rang d’enseignant principal et enseignant formateur en plus de la régularisation de la situation des auxiliaires principaux de l’Education ayant terminé une formation spécialisée et leur promotion au titre de superviseur éducatif pour l’année 2016. 
Par ailleurs, la situation du personnel des corps particuliers de l’Education nationale promus entre 2008 et 2012 a été régularisée en les classant aux postes nouvellement institués. Certains intendants et sous-intendants ayant fait l’objet de réserve de la part des services de la Fonction publique quant à leur succès aux concours ou cycles de formation dans les wilayas de Tizi-Ouzou, AïnDefla et Bouira.

Les enseignants du primaire ont été reclassés, grâce à cette instruction, au rang d’assistant de directeur d’école primaire à partir de 2016. Quelque 80 dossiers sur 101 demandes de promotion ont été validés. Trois wilayas ont trouvé des difficultés à mettre en œuvre cette instruction, a fait savoir le même responsable. Il s’agit de Khenchela, Adrar et Taref, a-t-il dit affirmant que la direction avait convoqué dernièrement 17 directeurs de l’Education afin d’accélérer la mise en œuvre de ladite instruction.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email