-- -- -- / -- -- --
Nationale

24° Salon international du livre d’Alger

24° Salon international du livre d’Alger

Le Salon du livre se poursuit avec la participation d’une nombreuse affluence. Conférences, ventes dédicace, des montagnes de livres meublent son vaste programme

Parmi les conférences du Salon, celle de ce dimanche, dimanche, a été particulièrement riche en enseignements et en émotion. L’invitée Elaine Mokhtefi en a été la noble artisane, compte tenu de sa haute notoriété. Cette américaine née en 1928 à New York est une personnalité marquante, représentant la plus haute marche du podium des bonnes âmes étrangères qui ont été au service de la Révolution algérienne. Flaine Mokhtefi, dans cette voie, a été au service exlusif et sans partage, de la guerre de libération nationale et pendant toute sa durée. Mariée a un résistant algérien, elle a donné le meilleur d’elle-même pour cette noble cause. C’est donc dans une atmosphère profondément humaine qu’Elaine a évoqué, pendant plus d’une heure, les tâches audacieuses et les missions périlleuses accomplies aux côtés des moudjahidine. Ses souvenirs, vieux de plus d’un demi-siècle, sont revenus intacts et précis, avec une mémoire saisissante, tant elle a été marquée par ces glorieux événements.

Elaine Mokhtefi a fasciné l’assistance présente et on peut dire que son intervention constitue le moment fort du programme de ce Salon, faisant oublier que celui-ci a d’autres activités, notamment la découverte de nouveaux livres avec des titres attractifs et dignes d’intérêt.

Ainsi en histoire par exemple, un titre attire l’attention, C’était ce dimanche, un livre de Benjamin Stora. Cet auteur fait revivre l’histoire des communautés juives installées depuis des siècles en Algérie et qui se sont enracinées sur la terre algérienne, vivant en harmonie avec les autres populations. La fracture est intervenue avec le décret Crémieux, en 1870, octroyant aux juifs algériens la qualité de français, leur donnant des privilèges que les Algériens de souche n’avaient pas.

Un autre livre sur l’histoire écrit par un autre auteur reprend l’itinéraire du préfet de Sétif, un des criminels responsables qui, en 1945, a remis des armes à des miliciens pour massacrer des milliers d’Algériens. Toujours en histoire, un livre témoigne de l’atrocité des enfumades de 1845 qui ont fait mourir ensemble, dans une grotte, des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants. Ce fut la mort la plus horrible de l’histoire de l’humanité

Les maisons d’édition présentes à ce Salon permettent aux visiteurs de feuilleter les livres exposés et même d’en lire quelques pages. C’est ainsi que des titres sur la vie pratique attisent la curiosité. Trois semaines sans gémir. Ici, l’auteur donne des recettes pour garder toujours son calme dans les tracasseries quotidiennes, un mal chronique, un voisin ou un collègue vous faisant souffrir. des ennuis imprévus. Ce sont des recettes qui, à long terme, deviennent des habitudes permettant de garder un moral à toute épreuve.

Un autre livre parle des vertus du rangement et de l’ordre autour de soi. C’est extraordinaire ce qu’un environnement bien rangé peut changer toute une vie. L’auteure, une Japonnaise , en a vendu plus de trois millions d’exemplaires.

Maintenant sur la santé, un grand nombre de titres sont exposés, sur la fatigue notamment, maladie du siècle, et comment y remédier. Pour mieux conserver sa santé, le Larousse Médical est un trésor de connaissances . Ici, il est présenté dans son édition 2020 avec les résultats des dernières recherches. L’attrait de ce volumineux ouvrage, c’est d’abord son bel aspect esthétique, et surtout , sa manière et sa capacité de vulgariser et de rendre simples et faciles à lire les sciences médicales. Un document précieux pour comprendre les maladie et vivre en bonne santé.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email