-- -- -- / -- -- --
Nationale

23e Salon international de l’artisanat traditionnel : L’accompagnement des artisans mis en avant

23e Salon international de l’artisanat traditionnel : L’accompagnement des artisans mis en avant

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Yacine Hamadi, a réitéré, à l’occasion de la 23e édition du Salon international de l’artisanat (SIAT), l’engagement de son secteur à accompagner les artisans algériens pour promouvoir leurs produits et les commercialiser.

Après plus de deux ans d’arrêt à cause de la pandémie de coronavirus, le 23e Salon international de l’artisanat traditionnel (SIAT), qui est un événement majeur pour le secteur, est de retour. Inaugurée jeudi dernier par le ministre du Tourisme, accompagné du ministre de la Culture, Soraya Mouloudji, et le ministre de l’Economie de la connaissance, des Start-up et des Micro-entreprises, Yacine El-Mahdi Oualid, cette manifestation internationale se veut une occasion annuelle qui permet aux artisans de promouvoir leurs produits, lesquels expriment l’authenticité, la profondeur et la diversité du patrimoine algérien.

Lors d’un point de presse, Yacine Hamadi a mis en avant « l’importance de la reprise de cette manifestation pour les artisans, après une absence en raison de la pandémie de Covid-19, en vue de commercialiser leurs produits, mettre en exergue les créations des artisans et faire connaître l’amélioration notable de la qualité du produit due à la bonne formation adoptée par le secteur ». Le ministre a visité, à cette occasion, les différents stands du Salon et s’est entretenu avec un nombre d’exposants d’Algérie ou hôtes de pays frères et amis.

Il a, dans ce sens, rappelé que ce Salon, qui durera jusqu’au 2 décembre prochain, voit la participation de près de 200 artisans nationaux et 56 artisans étrangers de neuf pays, à savoir la Tunisie, l’Egypte, le Sahara occidental, l’Afrique du Sud, le Pakistan, le Mali, la Mauritanie, la Palestine et le Niger. Il a relevé que cette manifestation verra la conclusion de plusieurs partenariats avec des pays en vue d’échanger les expériences et expertises. A cette occasion, le ministre s’est félicité de la qualité de l’artisanat national, qui contribue au développement économique et à la préservation de l’artisanat pour les futures générations. Il a tenu à faire savoir que le nombre d’artisans immatriculés au niveau national s’élève à 400 000 artisans, ayant contribué à la création de plus de 1 140 000 postes d’emploi et avec 400 milliards de dinars au produit intérieur brut (PIB).

Le ministre a également souligné la nécessité de « consentir davantage d’efforts pour préserver l’artisanat de la disparition et de la contrefaçon, en apportant tout le soutien aux artisans, en leur allouant des espaces et en les associant aux Salons nationaux et internationaux pour vendre et commercialiser leurs produits, ainsi qu’en leur accordant des prêts et en leur fournissant les matières premières ».

Il a, dans le même contexte, mis l’accent sur l’importance du lancement, le 9 novembre dernier, de la plate-forme numérique « Anamil », afin de donner aux artisans l’occasion de commercialiser et de faire connaître leurs produits. Il a également souligné la nécessité d’améliorer la qualité de l’artisanat en incluant des conceptions modernes, tout en préservant leur authenticité. Le ministre a, par ailleurs, mis l’accent sur la nécessité d’améliorer et de promouvoir le niveau de la formation pour atteindre la qualité.

Ce Salon a regroupé les plus importants produits de l’artisanat, notamment les tenues traditionnelles, la céramique artistique, la poterie, l’industrie du bois, le cuir artistique, le tissage, les tapis, la vannerie, ainsi que le fer forgé et le cuivre, les bijoux, les différents plats traditionnels, mais aussi les produits cosmétiques naturels.

Cette manifestation est « un espace pour promouvoir, commercialiser et échanger les connaissances et les expertises entre les différents acteurs dans ce domaine. Parmi les objectifs que vise le SIAT figurent « la préservation du patrimoine artisanal national et sa valorisation, la vulgarisation de la qualité du produit artisanal algérien ainsi que la création d’un cadre d’échange des expertises et des connaissances entre les artisans algériens et étrangers ».

Ce Salon tend également à « encourager la création et l’innovation artisanale, en rendant les produits artisanaux plus compétitifs » et à « promouvoir les produits de l’artisanat, en les faisant contribuer au développement économique ». A cette occasion, un site web dédié au Salon a été lancé et est consultable via le lien : www.siat-dz.com.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email