-- -- -- / -- -- --
Nationale

216 crimes résolus en trois mois grâce aux empreintes

216 crimes résolus en trois mois grâce aux empreintes

Les éléments de la police judiciaire relevant de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) ont traité, durant les mois septembre et novembre passés, 216 affaires criminelles liées aux trafic de drogue, homicides, faux et usage de faux et dégradation de biens de l’Etat et d’autrui.
En outre, les mêmes services ont réussi à identifier les auteurs présumés grâce au système automatique d’identification des empreintes digitales (AFIS). En septembre les brigades de la police judiciaire ont traité, grâce au système AFIS, 109 affaires criminelles liées aux atteintes aux personnes et aux biens, et ont réussi à identifier les auteurs présumés.
A ce titre, l’exploitation par les stations principales d’identité judiciaire, des traces inconnues enregistrées dans la base des données du système AFIS, a permis de résoudre plusieurs affaires liées aux faux et usage de faux, vols et homicide, trafic et commercialisation de stupéfiants, dégradation de biens de l’Etat et d’autrui.
En novembre, la police judiciaire a traité 107 affaires criminelles liées aux atteintes aux personnes et aux biens, et réussi à identifier les auteurs présumés grâce au système AFIS. Au total, 216 affaires criminelles ont été traitées et résolues par la police judiciaire durant ces deux mois, soit une moyenne de près de quatre crimes par jour. Dans le même contexte, et s’agissant des opérations de signalisation biométrique des individus auteurs d’infractions, il a été enregistré, durant la période considérée, dans la base de données du système AFIS 22 222 enrôlements des personnes signalées dans le cadre pénal par les services de police judiciaire. Plus précisément, 10 105 vérifications d’identité et examen de situation, 3 597 infractions liées au trafic de stupéfiants et de substances psychotropes, 3 544 infractions liées aux troubles à l’ordre public, 2 768 infractions liées aux vols, 1 406 agressions, 384 aux atteintes à l’économie nationale, 321 faux et usage de faux et enfin 97 homicides.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email