-- -- -- / -- -- --
Energies

20e réunion de l’OPEP+ : Vers une nouvelle augmentation de la production

20e réunion de l’OPEP+ : Vers une nouvelle augmentation de la production

Les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs dix alliés devront maintenir la politique actuelle qui consiste à rouvrir «très progressivement» le robinet après les drastiques coupes décidées au printemps 2020 pour faire face au recul de la demande mondiale de pétrole et de la baisse des prix.

En réunion aujourd’hui, les membres de l’OPEP+ devraient confirmer la légère augmentation de la production prévue à partir du mois de septembre. Ils devront discuter de l’augmentation de 400 000 barils/jour, convenue précédemment pour les mois à venir, comme l’ont affirmé des spécialistes à Reuters. Les prix actuels du pétrole, autour des 70 dollars, devraient pousser les pays du cartel à rester sur leur décision, à savoir une augmentation modeste de la production et ce, en dépit de la pression américaine. L’Administration Biden avait, en effet, exhorté l’OPEP+ à accroître davantage leur production de pétrole afin de contrer la hausse des prix, perçue comme une menace pour la reprise économique mondiale. Une hausse des cours qualifiée de provisoire par le cartel, qui est due, estime-t-on, aux perturbations de l’offre au Mexique et au passage de l’ouragan Ida dans le golfe du Mexique.

Les prix du pétrole se sont repliés ce mardi, à la veille du sommet de l’OPEP+. Dans la matinée, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 72,97 dollars à Londres, en baisse de 0,60% par rapport à la clôture la veille. A New York, le baril américain de WTI, pour le même mois, perdait de son côté 1,00% à 68,52 dollars. La hausse du pétrole, de l’ordre de 10% la semaine dernière et qui s’est poursuivie lundi, «est stoppée par la perspective d’une augmentation de l’offre de brut» de la part de l’OPEP+, selon les observateurs du marché pétrolier.

L’OPEP+, rappelons-le, avait décidé le 18 juillet passé, lors de la 19e réunion ministérielle OPEP – non-OPEP, d’augmenter la production de 400 000 barils par jour, à partir d’août, avec pour objectif, à terme, de remettre dans les tuyaux les 5,4 millions de barils quotidiens qu’il reste encore sous terre. Une décision d’augmentation qui est intervenue suite aux indices très positifs du marché, notamment la reprise de la demande et la généralisation des opérations de vaccination contre le coronavirus dans le monde.

Les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs dix alliés se retrouvent donc aujourd’hui par visioconférence pour évaluer leur stratégie d’ouverture progressive du robinet d’or noir. Le ministre algérien de l’Energie, Mohamed Arkab, prendra part aux travaux de cette la 20e  réunion ministérielle le l’OPEP+. Cette réunion, signale-t-on dans le communiqué du ministère, sera consacrée à l’examen de la situation du marché pétrolier international et à ses perspectives d’évolution à court terme. Elle sera précédée par la 32e réunion du comité ministériel conjoint de suivi (JMMC). Cette dernière aura à évaluer, sur la base du rapport établi par le comité technique conjoint de suivi (JTC), la situation du marché pétrolier international, ses perspectives d’évolution à court terme ainsi que le niveau de respect des engagements de baisse de la production des pays participant à la Déclaration de coopération.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email