-- -- -- / -- -- --
Nationale

2 000 dépistages du covid-19 par jour à Constantine

2 000 dépistages du covid-19 par jour à Constantine

Un nouvel outil de dépistage pour le dépistage du Covid-19 sera opérationnel à partir de jeudi 20 Mai à Constantine, apprend-on de l’association socio caritative, Nadjda .

Cet outil, un appareil-PCR, doté d’une technologie de pointe a été placé provisoirement au niveau d’un laboratoire à l’université Constantine 3, Saleh Boubnider, en attendant l’achèvement des travaux d’aménagement d’une salle au niveau du CHU Dr Benbadis. L’appareil devra prendre en charge pas moins de 94 tests toutes les 25 minutes, soit un peu plus de 2 000 tests par jour. Ce type de dépistage est préconisé dans la plupart des pays développés.

Selon le Docteur Khellaf, membre de l’association Nadjda qui a largement contribué à la concrétisation du projet : « cette technique permet de réaliser une PCR, une réaction en chaîne par une enzyme la polymérase, à partir d’un échantillon d’ARN, à proprement dire, le génome du virus ». « Le test nécessite un prélèvement naso-pharyngé par écouvillonnage qui consiste en un prélèvement de cellules nasales profondes à l’aide d’un écouvillon, une sorte de long coton-tige, que l’on insère dans les narines, jusqu’à 15 cm environ », précise-t-il, cette opération devant être prise en charge par un infirmier ou un biologiste, ne prend que quelques seconde, avant que l’échantillon ne soit transféré au laboratoire, dit-il.

L’appareil de fabrication allemande a été offert au CHU par un groupe de citoyens dont des médecins, des commerçants et des opérateurs économiques activant dans la région lesquels se sont mobilisés via les réseaux sociaux pour réunir les fonds nécessaires pour son acquisition. Près de deux milliards de centimes ont été investis dans l’opération, un milliard pour le PCR et près de 900 millions pour l’achat des accessoires de révélateurs, et autres produits nécessaires au dépistage. Actuellement les tests de dépistage du covid-19 sont exclusivement

pris en charge par l’annexe de l’Institut Pasteur ouverte au niveau de l’école de Biotechnologie à la ville nouvelle Ali Mendjli. Les laboratoires de l’annexe prennent en charge entre 50 et 100 tests quotidiennement, ce qui reste, de l’avis de médecins très insuffisant au vu de l’évolution de l’épidémie dans la capitale de l’Est, où une moyenne de 15 nouveaux cas est quotidiennement répertoriée, à en croire les chiffres fournis par le représentant du ministère de la Santé et de la Réforme hospitalière.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email