17e Salon international de la pharmacie : forte participation de laboratoires nationaux et étrangers – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

17e Salon international de la pharmacie : forte participation de laboratoires nationaux et étrangers

17e Salon international de la pharmacie : forte participation de laboratoires nationaux et étrangers

Près de 150 participants prennent part à la 17ème édition du Salon international qui a ouvert ses portes ce mercredi au Palais des expositions à Alger.

Cette manifestation se tient pendant quatre jours sous le slogan «Accès au marché, pour une stratégie d’optimisation» avec la participation importante de laboratoires nationaux, ainsi que des laboratoires étrangers et des startups innovantes, a indiqué le directeur de l’évènement, Yacine Louber, lors d’un point de presse en marge du Salon.

Louber a souligné l’importance du développement de la production locale pour assurer la souveraineté sanitaire du pays, rappelant que l’industrie nationale assure actuellement la couverture à hauteur de 70% des besoins nationaux en produits pharmaceutiques du pays.

Pour sa part, le porte-parole du groupe pharmaceutique Saïdal, Mustapha Kessassi, a noté l’orientation de l’Etat vers la production des médicaments à forte valeur ajoutée au profit de la santé des citoyens et la réduction de la facture d’importation, notamment à travers le début de la fabrication locale d’insuline.

«Dans cette optique, Saïdal s’est engagée à partir du mois de mars prochain à produire l’insuline pour répondre au besoin sanitaire des algériens et contribuer à réduire la facture d’importation», a-t-il annoncé, précisant que cette fabrication d’insuline se fera au niveau du site Saïdal 1 de Constantine avec une capacité de départ d’un million de flacons.

Selon M. Kessassi, Saïdal fabrique aussi six types de médicaments anti-cancéreux au profit de la pharmacie centrale des hôpitaux (PCH).

Le directeur des opérations commerciales au niveau des laboratoires Sophal, Okba Benhamla, a de son côté mis en avant la capacité et le savoir-faire des opérateurs nationaux dans le cadre d’une production locale qualitative, citant l’exemple de la récente mise en service par son laboratoire d’une unité de biotechnologique à Oran.

Dans le cadre de l’amélioration de la couverture du marché national du médicament, M. Benhamla a estimé nécessaire de hisser la coordination entre les différents opérateurs pour la répartition des investissements selon les besoins du marché.

«C’est uniquement une question d’organisation, car il y a les capacités et le savoir-faire des opérateurs nationaux», a-t-il dit. 

En matière de pansements adhésifs, l’entreprise algérienne «Lyn Pansements» spécialisée dans la fabrication de pansements adhésifs médicaux, a doublé son chiffre d’affaires en 2022 par rapport à l’année précédente, selon ses représentants.

Selon la responsable marketing de cette entreprise, Aida Bitat, la réduction des importations de ce type de produit a bénéficié au secteur local qui répond à la demande affichée, notamment par la PCH à travers les appels d’offre. 

«Nous avons également exporté vers le Sénégal, le Cameroun et la Mauritanie et nous projetons d’exporter vers plusieurs autres pays arabes et africains», a-t-elle prévu, soulignant les facilitations accordées par les autorités dans le cadre de l’opération d’export.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email