-- -- -- / -- -- --
Nationale

17 pèlerins décédés depuis le début du hadj

17 pèlerins décédés depuis le début du hadj

Dix-sept pèlerins algériens ont trouvé la mort durant l’accomplissement du cinquième pilier de l’Islam de cette année 2014. C’est ce qu’ont fait savoir avant-hier les services de la mission algérienne du hadj. La mission algérienne indique que huit décès ont été enregistrésavant le début des rites.

Le reste, soit neuf autres pèlerins, sont morts vendredi et samedi passé au Mont Arafat et à Mina. En outre la mission a précisé que les cas de décès enregistrés parmi les hadjis algériens sont dus principalement à des problèmes de santé et à l’âge avancé de certains pèlerins, outre un cas causé par une insolation.

La mission médicale algérienne a veillé à assurer la couverture médicale aux hadjis malades et à leur prodiguer les premiers soins, alors que les cas graves ont été évacués vers les structures sanitaires saoudiennes à Mina et Arafat. Par ailleurs, le chef de la mission médicale algérienne du hadj, le Dr Abdelkader Guenar, a fait savoir dans une déclaration à la presse que la mission nationale du hadj a assuré pas moins de 7 200 consultations médicales au profit des pèlerins algériens. Il a précisé que ces consultations étaint assurées par les centres et cliniques de la mission à La Mecque et Médine.

A noter que les pèlerins étaient accompagnés par les membres de la mission nationale du hadj, qui compte 800 membres. La mission médicale, quant à elle, est composée de 105 personnes, dont 64 se trouvent à La Mecque, 32 à Médine et 9 autres à la clinique de l’aéroport de Djeddah comprenant des médecins, des infirmiers et des pharmaciens.

Tous ces membres étaient mobilisés 24/24h pour garantir la bonne prise en charge des hadjis algériens. Pour rappel, la délégation algérienne comprend des médecins, des imams, des morchidines religieux et des encadreurs, dont des guides et des personnes en charge de l’hébergement et du transport pour veiller à la quiétude des hadjis et leur assurer les prestations nécessaires tout au long de leur séjour aux Lieux saints. Le premier contingent de pèlerins est arrivé hier à l’aéroport international d’Alger Houari-Boumediene. A leur arrivée, les pèlerins ont été examinés par des équipes médicales dotées de moyens de détection de la fièvre Ebola et du Corona virus. Aucun cas de ces deux virus n’a été enregistré parmi les pèlerins algériens.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email