-- -- -- / -- -- --
Monde

150 Algériens bloqués à Alep

150 Algériens bloqués à Alep

Ils seraient, d’après des sources concordantes, 150 Algériens à être établis dans la deuxième province de la Syrie, Alep.

Ils font partie des 10 000 ressortissants d’Algérie établis en Syrie. Environ 6 000 d’entre eux ont quitté ce pays avant le conflit armé. Les Algériens restés là-bas sont établis dans les principales provinces syriennes, dont Damas et Alep.

Cette dernière est aujourd’hui victime d’un déluge de mortiers et de roquettes tirées par le Front Al-Nosra, selon le gouvernement syrien.

La situation est telle que le Conseil de sécurité de l’ONU se penchera ce mercredi sur la situation qui prévaut à Alep, province non concernée par la trêve en cours.

Le Front Al-Nosra, classée organisation terroriste par l’ONU, aurait tiré de nombreuses roquettes et des engins explosifs contre cette province, tuant un grand nombre de civils.

On ignore si des Algériens comptent parmi les victimes, la situation actuelle dans cette province rendant même difficile toute tentative d’évacuation de blessés. Une partie d’Alep est occupée par le Front Al-Nosra, au grand malheur de la population qui souffre des exactions de cette organisation.

Dans la communauté algérienne à Alep, on retrouve des Algériens mariés à des Syriennes, des Algériennes mariées à des Syriens ainsi que des couples algériens, d’après des sources diplomatiques.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email