-- -- -- / -- -- --
Culture

140 éditions à la ville des Ponts

140 éditions à la ville des Ponts

Le Salon national du livre ouvrira ses portes le lundi 11 avril, à l’université Constantine, accueillant six jours durant 140 éditeurs et distributeurs d’Algérie, du monde arabe et de plusieurs pays. 

La dernière semaine de la manifestation Constantine capitale 2015 de la culture arabe sera marquée par le Salon national du livre. Il se déroulera sous un chapiteau de 4.000m² à  l’université, non sans avoir une dimension internationale. D’après le président directeur général de l’Entreprise nationale des arts graphiques (ENAG), Messaoudi Hamidou, ce rendez-vous livresque présentera « plusieurs milliers d’ouvrages publiés en Algérie, dans les pays arabes et dans le monde entier ». Lors d’une conférence de presse, lundi dernier, il a précisé que cette manifestation « comprendra l’ensemble des genres éditoriaux dont des essais scientifiques de toutes disciplines, ouvrages de références (encyclopédies et dictionnaires), écrits littéraires (romans, recueils de nouvelles et de poésie), livres d’art et de patrimoine, ouvrages techniques et autres livres d’enfants et de juniors ». Le conférencier, également commissaire général du Salon international du livre d’Alger (SILA), a fait savoir que ce Salon sera organisé sous forme d’exposition-vente, il permettra aux lectorats de s’informer des nouvelles parutions et d’acquérir sur place les ouvrages avec des prix « réduits ». Ayant qualifié ce Salon de « fête du livre, des lettres et du savoir », M. Hamidou a affirmé qu’il sera également « une occasion pour mettre en valeur » l’important programme d’édition soutenu dans le cadre de Constantine capitale 2015 de la culture arabe, soldé par « de nombreuses publications » (environ un millier d’ouvrages) en rapport avec l’histoire, le patrimoine et la création littéraire. Au-delà de ses stands d’exposition et de vente du livre, ce Salon offrira également un programme d’animation culturelle.

Le visiteur pourra apprécier des rencontres littéraires, des lectures de romans et de poésie, il y aura aussi conférences-débats sur des thématiques liées à la littérature notamment, afin de permettre aux lecteurs de rencontrer et de débattre avec des écrivains de renommée comme Wassini Laâradj entre autres. Initié par le Commissariat de la manifestation Constantine capitale 2015 de la culture arabe et l’ENAG, ce Salon devant être inauguré par le ministre de la Culture consacrera de larges espaces aux éditeurs et écrivains constantinois, selon le PDG de l’ENAG. Ce Salon national du livre sera précédé par l’organisation de deux expositions du livre à Constantine dans le cadre de la manifestation culturelle, il a nécessité un investissement public de 30 millions DA, selon les précisions du conférencier.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email