-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

13 nouveaux cas de sida diagnostiqués en 2015

13 nouveaux cas de sida diagnostiqués en 2015

Depuis le début de l’année 2015, le service des maladies infectieuses du CHU Nedir-Mohammed de Tizi Ouzou a diagnostiqué 13 nouveaux cas de sida, dont 11 séropositifs et deux déjà dans un état avancé de la maladie.

C’est ce qui a été révélé lors d’une journée organisée par l’établissement à l’occasion de la célébration de la Journée international de lutte contre le sida.

Des médecins du service chargé de la prise en charge des malades atteints de ce virus ont indiqué que les contaminations se sont accentuées depuis le début de l’année 2014, dans la mesure où 31 nouvelles atteintes sont détectées, dont 9 cas de sida et 22 séropositifs. Des chiffres en nette augmentation, ont tenu à signaler les communicants, qui ont parlé de 89 cas cumulés depuis 1989 à 2013 contre 31 de janvier 2014 à ce jour.

C’est dire que les campagnes de prévention et de sensibilisation n’ont pas donné les résultats escomptés et que les moyens de lutte contre la transmission du VIH doivent être renforcés. Sur la totalité des patients traités au niveau du service des maladies infectieuses du CHU au cours de ces deux dernières années, 14 sont originaires de Tizi Ouzou, 9 de Béjaïa, 6 de Boumerdès, un de Batna et un d’Alger.

61,29% des personnes contaminées sont des hommes, soit 19 cas, contre 38,7% de femmes avec un total de 12 atteintes. Toujours selon leservice concerné par la prise en charge, la tranche d’âge la plus touchée est située entre 41 et 50 ans, suivie par les 31-40 ans et en troisième position les 51-60 ans.

Quant aux moyens de transmission, la voie sexuelle occupe la tête du classement avec un taux de 83,87% et les injections de drogues en intraveineuse 6,45%, contre 3,22% par atteintes verticales (de mère à enfant) et 6,45% indéterminées. Abordant la situation matrimoniale des malades, les statistiques indiquent que 15 hommes parmi les diagnostiqués positifs sont des célibataires, en plus de 5 couples mariés et trois couples discordants.

Du point de vue professionnel, il s’est avéré que 90,9 % des femmes touchées sont sans profession, contrairement aux hommes où deux seulement sont au chômage. On fait également état de trois femmes traitées aux antirétroviraux après avoir été diagnostiquées séropositives. trois nouveaux-nés séronégatifs de mères séropositives ont été également traités par antirétroviraux. Et depuis le début de la prise en charge, tient-on à signaler, aucun patient n’est décédé et seulement un a été perdu de vue.

Par ailleurs, et outre la prise en charge médicale, les malades bénéficient d’une prise en charge psychologique qui est indissociable du traitement. Concernant les opérations de dépistage, les services du CHU de Tizi Ouzou ont dépisté 453 personnes depuis le 1 décembre 2013 dont 9 positives, ce qui représente 1,98%. Enfin, il est noté que la prévention et la sensibilisation demeurent les moyens de lutte les plus efficaces.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email