-- -- -- / -- -- --
Nationale

100 feux tricolores pour désengorger la capitale

100 feux tricolores pour désengorger la capitale

La capitale va se doter, dans les prochains mois, de grandes infrastructures en vue d’absorber et de contenir le problème des embouteillages qui affecte les citoyens au quotidien, rendant leurs déplacements très difficiles. Ces grands projets sont inscrits dans le cadre du plan stratégique du développement de la capitale 2009-2029, explique le ministère des Transports.

A cet effet, dans la commune de Kouba une gare routière et un parking à étages, dont le taux de réalisation a atteint les 70 %, devraient être réceptionnés durant le premier trimestre de l’année prochaine. C’est ce qu’a fait savoir avant-hier le ministre des Transports, Amar Ghoul, suite à une visite de travail et d’inspection dans l’Algérois.

« Le parking de Kouba s’ajoute à six autres parkings qui seront construits durant les prochains mois, tandis que dix autres sont à l’étude », a expliqué Amar Ghoul ajoutant qu’avec la réception de ces parkings, la capitale sera dotée de 3 000 places.
En outre, M. Ghoul a annoncé la création, en face de ce même parking, d’un centre de régularisation de la circulation. Ce dernier, jugé très important, « sera opérationnel dès l’été 2015 et va permettre la gestion de la circulation dans la capitale grâce aux feux tricolores et ce dans le but de réguler et d’assurer la fluidité de la circulation au niveau des carrefours d’Alger ».

Le ministre a fait savoir qu’à partir de janvier prochain, 100 carrefours de la capitale seront équipés de feux tricolores. « Ils seront aussi reliés aux caméras de surveillance pour garantir une gestion efficace de la circulation », a-t-il souligné.

Dans ce même contexte, le ministre des Transports, qui était accompagné par le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, a donné le coup d’envoi pour la réalisation d’une grande gare routière dans la commune de Bir Mourad Raïs, d’une capacité de 20 millions de voyageurs par an.

Ainsi, cette future gare routière, d’une superficie dépassant les 50 000 m², sera construite par le groupement algéro-espagnol ISOLUX/ETRBGTH, pour un montant global de près de sept milliards de dinars et un délai de 26 mois. Selon la fiche technique, l’édifice de trois étages est constitué d’un parking de 871 places en sous-sol, d’une zone de parkings pour le transport public (autobus) et service de taxi interwilayas et d’un centre commercial de 2 000 m².

Selon M. Ghoul, ce projet a pour objectif de limiter l’accès au centre-ville, cette gare étant adjacente à une station de tramway.
Un appel d’offres pour une future extension des lignes du tramway reliant les Fusillés à Bir Mourad Raïs, sera lancé en février 2015.
« Une fois à Bir Mourad Raïs, les voyageurs venant de l’Ouest et du Sud trouveront à leur disposition une multitude de services et de moyens de déplacement vers différents points de la capitale », a souligné le ministre des Transports. Par ailleurs, celui-ci a mis l’accent sur la nécessité d’accompagner ces nouveaux projets par le recrutement de jeunes issus des quartiers adjacents à ces projets, citant l’exemple du téléphérique de Oued Koreich qui emploie 40 % de jeunes fonctionnaires habitant les cités voisines. « Ces projets vont contribuer à diminuer le taux du chômage chez les jeunes », conclu le ministre, M. Amar Ghoul.

Il convient de rappeler qu’Alger dispose de trois projets de gares multimodales. Celle de Bir Mourad Raïs est en chantier tandis que celles de Zéralda et de Rouiba sont à l’étude.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email