-- -- -- / -- -- --
Lifestyle Santé

10 à18 % de la population souffre d’acouphènes

10 à18 % de la population souffre d’acouphènes

Les acouphènes peuvent être épisodiques, chroniques ou permanents et résultent de causes multiples. La personne qui en souffre entend des sons désagréables qui ne proviennent pas de son environnement. Les acouphènes définissent une sensation auditive perçue par le cerveau, mais qui n’est pas issue de phénomènes extérieurs audibles.

Les acouphènes sont des bruits auditifs majoritairement subjectifs qu’un sujet peut percevoir d’une manière continue (dus à une pathologie organique) ou épisodique (survenant après une exposition à un bruit trop fort et qui se résorbent généralement sans traitement,).

Ces bruits sont variés et peuvent aller du simple sifflement, tintement au bourdonnement jusqu’au grésillement.
10 à18 % de la population souffre d’acouphènes, avec des chiffres qui augmentent régulièrement. Les acouphènes sont perçus comme des bruits parasites et gênants pour la personne qui en souffre.

Ces bruits auditifs ne sont pas causés par des éléments extérieurs mais par une pathologie de l’oreille interne ou dans certains cas, sont idiopathiques c’est à dire que la cause n’est pas identifiée.

On distingue plusieurs types d’acouphènes dont les acouphènes objectifs, les subjectifs, les pulsatiles et les cervicals. ces derniers sont un type d’acouphène qui est associé à une perte de l’audition qui est liée au vieillissement (sujets agès).

Un traumatisme crânien ou une entorse cervicale sur leurs articulations, une forte douleur liée à un torticolis ou l’obstruction du canal auditif par un bouchon de cérumen, peuvent engendrer des acouphènes.

Pour les acouphènes objectifs, ils sont minoritaires et généralement causés par des troubles spécifiques comme des mouvements anormaux des muscles de l’oreille et qui peuvent être entendus par le médecin en consultation. ils peuvent être causés par des troubles qui rendent le flux sanguin plus audible. Ces acouphènes sont rares, mais la cause reste identifiable donc le traitement est plus accessible.

Concernant les acouphènes subjectifs, ce sont les plus fréquents, ils représentent 95% des cas, leur origine reste difficile à déterminer. Dans ce cas, le son n’est audible que par le sujet lui même. Leur cause et leurs symptômes physiologiques sont très mal cernés. Leur traitement est moins accessible que les acouphènes objectifs. En revanche, nous pouvons améliorer la tolérance du patient à ses bruits.

Pour les acouphènes pulsatiles on retrouve des bourdonnements ou sifflements qui sont rythmés par les battements du cœur et qui peuvent être dus à des maladies touchant les vaisseaux sanguins (3 % des cas environ). L’intensité des acouphènes varie d’un sujet à un autre, certaines personnes sont peu atteintes et ne consultent pas, d’autres entendent des bruits en permanence et cela nuit à leur qualité de vie

Les acouphènes sont dus à un dysfonctionnement du système nerveux auditif et les cellules de l’oreille interne peuvent être endommagées. il est à noter que ce dysfonctionnement peut être engendré par une exposition prolongée aux bruits sonores (maladie professionnelle par exemple).

Certaines maladies peuvent être à l’origine des acouphènes, comme la maladie de paget, l’otospongiose (maladie qui réduit la mobilité d’un petit os de l’oreille” l’étrier” et qui peut entrainer une surdité progressive. Une tumeur du cou ou du cerveau ou du nerf auditif et un mauvais alignement de l’articulation temporomandibulaire (permettant les mouvements des mâchoires) également.

Pour les symptômes de la maladie, ils sont ressentis le plus souvent dans l’oreille ou dans la tête et sont décrits par les patients comme des bourdonnements, des pulsations, des sifflements….pouvant donner une diminution ou une perte de l’acuité auditive, ils ne sont pas dangereux en eux même mais altèrent la qualité de vie du sujet par certains symptômes comme des insomnies, des vertiges, une irritabilité, des troubles de la concentration et parfois même des dépressions.

Dans certains cas, les acouphènes peuvent etre liés à une pathologie, otite, vertige de manière ou la prise de certains médicaments. Il faut agir sur ces causes pour atténuer ou supprimer le symptôme.

Dans la majorité des cas, la cause n’est pas clairement identifiée. Le traitement est alors adapté au cas par cas et repose même dans certaines situations sur la prise d’antidépresseurs ou d’anxiolytiques.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email