-- -- -- / -- -- --
Nationale

10 000 gendarmes pour scruter la fraude commerciale

10 000 gendarmes pour scruter la fraude commerciale

Au neuvième jour du mois de ramadhan, la police économique relevant de la Gendarmerie nationale a déjà mené des centaines d’opérations de contrôle des prix des produits de grande consommation et de vérification de leur qualité. Des rapports urgents sont envoyés aux autorités concernées en cas de manque ou de hausse des prix.

Le commandement de la Gendarmerie nationale a mis en place un plan spécial pour la sécurisation des zones suburbaines et rurales ainsi que le réseau routier du ressort de son territoire de compétence.

Mais le plan en question pour lequel 80 000 gendarmes sont engagés a été conçu aussi pour contrôler les prix des produits de grande consommation, constater les conditions d’hygiène et vérifier des factures.

Pour ce genre de missions « spéciales », près de 10 000 gendarmes de police économique sont mobilisés. La préservation de la santé publique est l’une des missions principales de cette police.

Les unités territoriales de la Gendarmerie implantées à travers les communes du pays ont déjà procédé au suivi et contrôle des produits de large consommation au niveau des marchés et des commerces et transmettent des rapports immédiats à propos de tout manque ou hausse des prix aux autorités concernées afin qu’elles prennent les mesures qui s’imposent.

Selon une source proche de la Gendarmerie nationale, plusieurs produits consommables avariés ont été saisis et des camions frigorifiques vétustes confisqués depuis le début du mois sacré. Sur le terrain, les gendarmes ont intensifié leurs descentes, ciblant les marchés publics et les lieux de commerce au noir.

Dans la commune d’Ouled Fayet, à 15 kilomètres d’Alger-Centre, les gendarmes de la brigade territoriale locale sont à pied d’œuvre. Plusieurs marchands ambulants qui proposent de la viande dans des camionnettes ont été pourchassés. Non certifiées, ces viandes rouges, vendues à des prix défiant toute concurrence, représentent de grands risques sur la santé des citoyens.

Au neuvième jour du ramadhan, les opérations et les descentes des gendarmes ont permis d’éviter plusieurs cas d’intoxication, tout comme elles ont permis de mettre en échec la vente anarchique et dangereuse de viandes en tous genres.

Des mesures préventives mais également répressives, a rappelé la Gendarmerie nationale. Pour préserver la stabilité des prix sur le marché national et éviter, surtout, les pénuries causées par la contrebande, le plan spécial de la Gendarmerie vise également à avorter toute tentative de contrebande de marchandises et de produits alimentaires pour préserver la santé publique et l’économie nationale.

Toujours concernant la contrebande, les unités de la Gendarmerie ont intensifié leurs opérations ciblant les contrebandiers, à l’image de ceux de trafic de carburant qui, ces derniers jours et en plein ramadhan, ont redoublé d’activité.

Durant la première semaine du ramadhan, les Gardes-frontières (GGF) ont récupéré plusieurs milliers de litres de carburant en partance vers les pays voisins, le Maroc, la Tunisie, le Mali, le Niger et la Libye. En plus de la contrebande, les GGF ont intensifié les patrouilles au niveau des frontières terrestres pour faire face à d’éventuelles tentatives d’infiltration des terroristes.

La mort avant-hier de deux militaires à Tébessa suite à l’explosion d’une bombe est une preuve de la menace que le terrorisme fait planer sur les frontières du pays.

D’autre part, les services de la Gendarmerie nationale œuvrent, à travers des dispositifs opérationnels fixes et mobiles, que ce soit aux frontières, dans les zones intérieures ou travers le réseau routier, à fournir au cours de ce mois sacré des services de sécurité de proximité au profit des citoyens où qu’ils soient, y compris pendant la nuit, et à garantir une présence permanente sur les routes et aux stations de transport de voyageurs, les lignes ferroviaires et toutes les stations de transport urbain et ferroviaire qui assurent des services de nuit à l’occasion du mois de ramadhan. Enfin, le numéro vert 10-55 demeure au service des citoyens pour toute demande de secours ou d’intervention.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email