-- -- -- / -- -- --
Nationale

1 200 crimes financiers et économiques en 2017

1 200 crimes financiers et économiques en 2017

La lutte contre les activités économiques et financières illégales bat son plein. La brigade économique de la Sûreté d’Alger a traité durant l’année passée 1 210 affaires liées à la criminalité financière et économique.

La Sûreté de wilaya d’Alger (SWA) a dressé ce vendrdi le bilan annuel des activités de ses différentes unités durant l’année 2017, dans lequel elle indique que 42 594 personnes impliquées dans 34 298 affaires liées à la criminalité en tous genres ont été arrêtées durant cette période. Dans son bilan d’une année d’activité la Sûreté d’Alger indique que 1 210 affaires de crimes financiers et économiques ont été traitées par ses brigades, notamment la brigade économique et financière, soit une moyenne de trois affaires par jour. Toutefois, la SWA n’a pas cité dans son communiqué le nombre de personnes impliquées dans ce genre d’affaires qui portent atteinte à l’économie nationale et engendrent des victimes par leur caractère d’escroquerie.

Fuite des capitaux, blanchiment d’argent, escroquerie, fraude, commerce informel et détournements de deniers publics, plusieurs centaines d’affaires ont été traitées par les enquêteurs de la Sûreté d’Alger durant l’année passée. Toujours dans le cadre de la lutte contre la criminalité urbaine, la Sûreté d’Alger a annoncé l’arrestation, en 2017, de 17 204 personnes pour détention, trafic et usage de stupéfiants et de substances psychotropes, tandis que 4 049 autres ont été interpellées pour port d’armes prohibées et 21 339 pour divers délits. En livrant plus de détails dans le domaine de la lutte contre les drogues de divers types, la Sûreté d’Alger a indiqué que le nombre d’affaires traitées a atteint 15 023, impliquant 17 207 personnes, toutes arrêtées et déférées aux instances judiciaires compétentes. La SWA a noté également la saisie de 152 kg de cannabis, une quantité qui a considérablement diminué par rapport à l’année 2016, alors que 115 000 comprimés de psychotropes, plus d’un kilogramme d’héroïne et 243 grammes de cocaïne ont été saisis durant la même période. Concernant le port d’armes prohibées, les mêmes services ont traité durant la même période 3 936 affaires, saisissant 6 800 armes blanches de différents modèles. 4049 personnes impliquées ont été présentées aux instances judiciaires compétentes et nombre d’entre elles ont été placées sous mandat de dépôt. D’autre part, parmi les affaires traitées par les services de la Sûreté d’Alger durant l’année 2017, 4 125 sont relatives aux atteintes aux biens et 8 166 ont trait aux atteintes aux personnes.

Quant aux délits et crimes contre la famille et les bonnes mœurs, les services de la police judiciaire ont traité 342 affaires et 7 537 autres relatives aux crimes et délits contre la chose publique. Par ailleurs, sur le plan de la lutte contre le crime électronique, les mêmes services ont traité 296 affaires dans lesquelles 186 auteurs présumés ont été arrêtés pour piratage de comptes électroniques et de sites Web, atteinte à la vie privée des personnes, menaces et malversations, fraude et escroquerie sur Internet. A propos de la prévention routière, les services de la sécurité publique ont enregistré 156 534 infractions au code de la route qui ont entraîné le retrait immédiat de 40 192 permis de conduire, 809 accidents de la circulation ayant entraîné 909 blessés et 37 décès, dont la cause principale demeure le non-respect du code de la route, conclut le bilan de la Sûreté d’Alger.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email