Santé

#TITRE

452

œuvres sociales, accompagnement psychologique et sanitaire à domicile

3 août 2016 | 19:07
Rédaction JI

Les personnes âgées bénéficieront d’œuvres sociales, d’accompagnement psychologique et sanitaire à domicile en vertu d’un décret exécutif définissant les mesures de prise en charge de cette catégorie adoptées récemment par le gouvernement, a indiqué une responsable du ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme.

Dans une déclaration à l’APS, la directrice de la protection des personnes âgées au ministère de la Solidarité nationale, Malika Moussaoui, a précisé que cette aide intervient en application des dispositions des articles 21 et 23 de la loi N° 10-12, du 29 décembre 2010, relative à la protection des personnes âgées.

L’article 21 stipule que « les personnes âgées dépendantes démunies bénéficient d’une prise en charge particulière, notamment en matière de soins, d’acquisition d’équipements spécifiques, d’appareillages et, le cas échéant d’accompagnement adéquat.

L’article 23 de la loi stipule que « L’Etat œuvre pour le maintien des personnes âgées dans leur milieu familial et/ou à leur domicile à travers des mesures permettant une offre de prise en charge globale intégrant à la fois les soins, les équipements spécifiques, l’aide à domicile, l’aide-ménagère et les prestations nécessaires susceptibles de répondre à leurs besoins. Elles ont droit à un accompagnement adéquat à leur état physique et mental ».

Le ministère a effectué un bilan sur la situation des personnes âgées au niveau de plusieurs communes à forte densité de population qui a permis d’enregistrer « plus de 8000 personnes âgées démunies et dépendantes au niveau national, a indiqué Mme Moussaoui.

Outre l’accès aux aides et accompagnement à domicile, la prise en charge spécial des personnes âgées démunies et dépendantes assure des soins et des équipements spéciaux adaptés à leur état de santé et aptitudes physiques en offrant un « minimum d’indépendance » pour les aider à dépasser leur handicap, a expliqué Mme Moussaoui.

Ces aides adaptées à l’état de santé des personnes âgées et assurées par des spécialistes dans les domaines social, psychologique et sanitaire s’inscrivent dans le cadre des démarches de l’Etat visant à assurer la protection des personnes âgées et à préserver leur dignité à domicile.

Ce décret entrera en vigueur après sa publication dans le journal officiel et sera suivi d’une décision ministérielle définissant les modalités de son application en collaboration avec les parties concernées.

Le ministère avait lancé en 2015 une expérience pilote sur cette aide à Tizi Ouzou, Médéa, Oran et Annaba pour examiner les moyens de sa mise en œuvre, a indiqué la responsable.
Plus de 900 personnes ont bénéficié de cette opération pour laquelle des assistants sociaux et des médecins activant dans des établissements spécialisés relevant du secteur et des cellules de proximité de l’Agence de développement sociale réparties sur les différentes communes ont été mobilisés avec la collaboration d’associations spécialisées dans l’accompagnement familial.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter