Articles similaires

Regionale

#TITRE

656

calligraphie arabe : Le style « maghrebi » à l’honneur à Médéa

24 décembre 2018 | 19:56

La maison de la culture Hassan-El Hassani abrite depuis avant-hier la 14e édition de l’Atelier national de calligraphie arabe dont le coup d’envoi a été donné par le wali, Abbès Badaoui, accompagné du P/APW, du directeur de la culture et en présence de nombreux invités du monde de l’art et de la culture.

Mettant à l’honneur le style d’écriture maghrebi, l’association Errakim pour la promotion des activités artisanales et des arts plastiques, organisatrice de l’événement, se réjouit de l’importante participation de jeunes artistes venus de 16 wilayas du pays ainsi que de la participation d’un calligraphe tunisien.

En outre, de nombreux jeunes amateurs de calligraphie ont investi, dès l’ouverture, la grande salle de lecture de la bibliothèque de la maison de la Culture où s’est déroulé un concours portant sur 8 styles d’écriture préconisés par les organisateurs pour la 14e édition.

Durant les journées du déroulement de l’atelier, des séances d’entraînement destinées aux jeunes apprenants ont lieu sous la houlette de calligraphes chevronnés, dont le lauréat de plusieurs titres nationaux et internationaux Safar Bati M’Hamed, honoré il y a quelques jours au Koweït.

Dans son allocution à l’ouverture des journées, Aberrezak Kara Bernou, président de l’association Errakim, a annoncé que 3 prix récompenseront chaque style d’écriture et que les récipiendaires seront connus au cours de la cérémonie de clôture de l’atelier.

« Chaque participant au concours est tenu de présenter 2 tableaux réalisés in situ dans les styles de son choix afin de permettre au jury composé de calligraphes d’évaluer ses capacités artistiques en la matière ».

En outre, les participants sont divisés en 5 ateliers de formation sur les techniques d’écriture selon le style maghrebi, l’initiation à la préparation du papier traditionnel, la fabrication du papier traditionnel destiné à la calligraphie, l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication pour la conception d’un tableau.

Les organisateurs de l’atelier ont tenu à cette occasion à honorer l’artiste et céramiste Sid Ali Ould Ramoul pour avoir été l’un des pionniers dans l’art de la calligraphie et de la céramique à Médéa et avoir été le maître et formé un grand nombre d’artistes. Ayant eu une carrière de professeur d’éducation artistique à l’ITE de Médéa, M. Ould Ramoul a aussi écrit 2 ouvrages consacrés l’un à la céramique et l’autre à l’histoire de la ville de Médéa, est-il indiqué.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter