Sports

#TITRE

193

Zetchi exhorte les présidents des Ligues régionales de « régler eux-mêmes »

2 mai 2017 | 20:39
Rédaction JI

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheireddine Zetchi, a exhorté les présidents des huit Ligues régionales de « régler eux-mêmes les problèmes de leurs instances avant de les laisser s’accumuler et de les exposer au Bureau fédéral », indique un communiqué de l’instance fédérale sur son site web officiel.

Cette directive, faite lors de la réunion du Bureau fédéral élargie au présidents des Ligues régionales dimanche, intervient après avoir constaté « plusieurs dysfonctionnements, dont le nombre important des forfaits chez les jeunes et les féminines, le nombre insuffisant d’arbitres dans certaines ligues, le problème récurrent de la violence dans les stades, surtout en cette fin de saison », ajoute la même source, précisant que le président de la FAF s’est dit prêt d’accompagner les présidents desdites Ligues dans leurs démarches.

En revanche, les présidents des huit ligues régionales se sont rejoués de la « bonne santé financière de leurs structures », ainsi que du déroulement normal des championnats des divisions régionales 1 et 2, ajoute le communiqué de la FAF Le bureau fédéral approuve « à l’unanimité » le choix de l’entraineur Lucas Alcaraz Le bureau exécutif de la Fédération algérienne de football (FAF) a approuvé à l’unanimité le choix de l’entraineur Lucas Alcaraz aux commandes techniques de la sélection nationale, indique l’instance fédérale sur son site web officiel.

Le nouveau président de la FAF, Kheireddine Zetchi, qui a tenu dimanche sa deuxième réunion avec les membres de son bureau exécutif, en a profité pour leur expliquer les « critères arrêtées pour le choix du nouveau sélectionneur », précise la même source.

L’annonce, il y a quelques semaines, de l’engagement de l’entraineur Alcaraz à la tête du staff technique national en remplacement du Belge, George Leekens démis de ses fonctions après l’élimination dès le premier tour des Verts lors de la précédente Coupe d’Afrique des Nations au Gabon, a suscité la polémique.

14 décisions contre des clubs de Ligue 1 prises par la FIFA
Quatorze (14) décisions contre les clubs de Ligue 1 algérienne ont été prises par la Fédération internationale de football (FIFA), révèle mardi la première structure footballistique nationale sur son site web officiel au surlendemain de la réunion de son bureau fédéral.

Ces décisions font suite aux plaintes déposées, notamment par des joueurs et entraineurs étrangers au niveau de l’instance planétaire pour n’avoir pas été régularisés.

Cette situation avait poussé l’ex-bureau fédéral, que présidait Mohamed Raouraoua, à interdire, depuis janvier 2016, le recrutement des joueurs étrangers dans le championnat national.

Les litiges financiers clubs-joueurs et entraineurs persistent également sur le plan local. Ainsi, entre la période du 30 au 30 avril 2017, 24 dossiers ont été reçus par la Chambre de Résolution des Litiges (CRL), dont 11 de Ligue 1 et 13 de Ligue 2 Mobilis, note la FAF, précisant au passage que la CRL en a tranché en faveur « de 4 joueurs, 2 entraîneurs et 3 clubs ».

Des voix se sont élevées dans les milieux footballistiques nationales pour contester le choix de Zetchi, qui a succédé à Mohamed Raouraoua le 20 mars dernier lors de l’assemblée générale élective de la FAF.

L’on reproche notamment au nouveau patron du sport roi en Algérie d’avoir confié les rênes techniques de l’équipe nationale à un coach « n’ayant ni l’expérience africaine ni aucun vécu avec des sélections nationales, sans parler du fait que son palmarès d’entraineur ne soit guère séduisant ».

Par ailleurs, le sélectionneur national effectuera pendant le mois de mai en cours une tournée en Europe « pour avoir un contact direct avec les joueurs susceptibles de faire partie de l’équipe nationale », souligne-t-on encore de même source.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter