Articles similaires

Nationale

#TITRE

628

Zaalane lance de nouveaux projets

16 décembre 2018 | 20:34


Les wilayas dans le Sud du pays ont bénéficié de 80% des programmes sectoriels pour la réalisation des réseaux routiers en 2018, a indiqué,ce dimancheà Bordj Badji Mokhtar (800 km Sud d’Adrar), le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaâlane.


S’exprimant lors du lancement d’un projet routier de 70 km sur la RN-6 menant vers Reggane, le ministre a indiqué que la RN-6 (route nationale-6), qui prend son départ de la wilaya de Mascara vers l’extrême sud du pays, revêt une importance particulière pour les pouvoirs publics aux côtés des routes nationale 3, 1 et 50 qui constituent des axes névralgiques reliant le Sud à la fois au Nord du pays et aux régions frontalières.


Zaâlane a insisté sur le respect de la qualité des travaux de réalisation de ces routes qui représentent un facteur essentiel de développement, notamment dans les régions du Sud et les zones frontalières, appelant, par la même occasion, à la consommation des crédits alloués à ces opérations pour éviter un éventuel surcoût de réalisation.


Un financement de 3,5 milliards DA a été consacré à la réalisation de tronçons de la RN-6 entre Bordj Badji-Mokhtar et Reggane, a révélé le ministre, conseillant de commencer par les parties les plus difficiles, soit à l’entrée des villes de Bordj Badji-Mokhtar et de Reggane, et l’accélération des procédures administratives afférentes aux opérations programmées pour l’année prochaine pour leur lancement en chantier aussitôt inscrites.


Un tronçon de 70 km sera réalisé sur l’axe de la RN-6 reliant Bordj Badji Mokhtar à Reggane, pour un coût de 2 milliards DA, par l’entreprise de viabilisation de Sidi-Moussa avec un délai de 12 mois, a-t-on signalé.


Un autre tronçon de 32 km est en réalisation sur le même axe pour un coût de 1,3 milliard DA par la même entreprise, en plus d’un linéaire de 18 km au départ de la commune de Timiaouine vers les frontières et dont les travaux ont atteint 95% du taux d’avancement.


Abdelghani Zaâlane s’est enquis, en outre, de l’état de dégradation de la route reliant Bordj Badji Mokhtar à Timiaouine du fait de certains passages d’oueds et de leurs crues cycliques, à l’origine de la fermeture de cette route vitale pour les


éleveurs et l’isolement de la région à vocation pastorale.


Il a annoncé une enveloppe de 600 millions DA pour l’inscription d’une opération de prise en charge de cette question, à travers la réalisation d’un passage surélevé permettant l’écoulement des eaux fluviales sans interrompre la circulation routière.


Le ministre des Travaux publics et des Transports poursuivra aujourd’hui sa visite de travail dans la wilaya d’Adrar par la mise en service d’un tronçon de 523 km reliant les wilayas d’Adrar et Tindouf plus à l’ouest. Il inspectera également le projet de route Adrar-Aoulef, ainsi que d’autres opérations et installations inhérentes au secteur.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter