Articles similaires

Nationale

#TITRE

382

Yennayer 2969 : Des festivités sous le signe de la cohésion et de l’unité

7 janvier 2019 | 20:49


Le nouvel an amazigh Yennayer 2969 qui sera célébré cette année sous le slogan "racine, diversité et unité", traduit la volonté de consolider l’unité de l’Algérie à travers sa diversité, a indiqué ce lundi à Alger le secrétaire général du Haut-commissariat pour l’amazighité, Si El Hachemi Assad, soulignant que Tamazight demeure un "facteur de cohésion en Algérie".


"Le choix du slogan +Yennayer, racine, diversité et unité+ traduit la volonté de consolider l’unité de l’Algérie à travers sa diversité", a précisé M. Assad dans un entretien accordé à l’agence officielle, ajoutant que l’orientation politique de l’Etat fait de Yennayer un "référent culturel commun à tous les Algériens".


Le programme des festivités de cette année, qui s’étale du 8 au 16 janvier 2019 à travers plusieurs wilayas du pays, marque la première année la célébration officielle de Yennayer, suite à la décision du président de la République Abdelaziz Bouteflika prise en Conseil des ministres (décembre 2017) de décréter Yennayer journée chômée et payée.


A cet effet, la journée de Yennayer, qui coïncide avec le 12 janvier de chaque année, sera célébrée avec un "programme national et un cachet officiel", a précisé le SG du HCA, soulignant que cette la célébration se déroulera sous le haut patronage du président de la République et avec l’implication de la société civile et des institutions de la République (ministères et wilayas) dans le but de mettre en exergue tout ce qui a été réalisé depuis l’officialisation de Tamazight.


En ce sens, il a expliqué que le programme des festivités se décline en trois temps, avec le coup d’envoi officiel qui sera donné à partir de la wilaya de Laghouat aujourd’hui, relevant que "par tradition, Yennayer est célébré en premier dans les wilayas du Sud".


La deuxième étape de ces festivités est prévue les 11 et 12 janvier à Alger, à travers un programme riche qui mettra en exergue la connaissance de l’Histoire à la faveur de l’organisation d’un séminaire sur la profondeur historique de Yennayer, animé par un panel d’experts et d’historiens, notamment Cheikh Khaled Bentounes, Chems Eddine Chitour,


Mohamed El Hadi Hireche et Ouiza Galleze.


M. Assad a en outre évoqué la "généralisation graduelle" de l’enseignement de Tamazight, ajoutant par ailleurs que le HCA planche actuellement sur le projet d’un journal en tamazight dans ses versions numérique et papier, œuvrant ainsi dans le sens d’assurer la présence de Tamazight dans toutes les stations de radios locales.


S’exprimant sur "l’installation imminente" de l’Académie algérienne de la langue amazighe, M. Assad a indiqué que c’est une "institution constitutionnelle et académique qui va travailler en collaboration, en interaction et en complémentarité avec le HCA", soulignant qu’il s’agit de "donner à cette Académie une assise solide pour prendre en charge l’aspect important de l’aménagement de la langue et l’écriture de Tamazight, dont la problématique reste toujours posée".


"L’Académie sera une instance d’experts, appelés à activer dans la sérénité, loin de la pression et du terrain afin de compléter les efforts du HCA, lequel aura le rôle d’établir une passerelle avec les différents départements ministériels et la société civile, l’objectif attendu étant la socialisation de Tamazight", a expliqué M. Assad réitérant que "les attributions de l’Académie et du HCA sont complémentaires et ne se chevauchent pas".

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter