Articles similaires

Nationale

#TITRE

589

Violance dans les stades:D’importantes recommandations envoyées par la DGSN à la FAF

28 octobre 2018 | 19:30


La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a pris plusieurs mesures sécuritaires importantes pour cerner la violence dans les stades, notamment ce qui s’est passé lors du match de football de la Ligue 1 opposant le CA Bordj Bou Arréridj et le MC d’Alger, au stade du 20-Août 1955 de Bordj Bou Arréridj.


Ainsi, un communiqué de la DGSN a indiqué, samedi dernier, que des recommandations importantes avaient été envoyées aux autorités concernées pour l’organisation et la gestion des matchs de football de la Ligue 1 et la Ligue 2, notamment la Fédération algérienne de football (FAF) et les clubs professionnels. Ces nouvelles mesures sécuritaires et organisationnelles ont été décidées par la DGSN suite aux actes de violence enregistrés récemment au stade du 20-Août 1955, lors du match entre le CA Bordj Bou Arréridj et le Mouloudia d’Alger, comptant pour la 11e journée de la Ligue 1. Pour rappel, des dizaines de blessés, dont 31 policiers, certains même dans un état sérieux, ont été dénombrés, et 17 véhicules appartenant à la DGSN ont été endommagés. Toujours selon la DGSN, ces recommandations urgentes ont été prises par la commission d’enquête, chargée par le directeur général de la Sûreté nationale, le Mustapha Lahbiri, de mener des investigations approfondies au stade du 20-Août 1955 de Bordj Bou Arréridj suite aux événements tragiques qui s’y sont produits. « Dans le cadre des travaux de la commission d’enquête dépêchée par le colonel Mustapha Lahbiri, directeur général de la Sûreté nationale, au lendemain des tristes événements vécus au stade du 20-Août 1955 à Bordj Bou Arréridj, la DGSN déclare que d’importantes recommandations émanant dudit comité seront envoyées aux parties concernées pour l’organisation et la gestion des matchs de football », a souligné la DGSN.


Par ailleurs, les investigations menées par la commission d’enquête de la DGSN ont permis d’identifier et d’arrêter douze auteurs présumés, dont trois repris de justice, signale la DGSN dans son communiqué, qui ajoute que huit plaintes ont été déposées par les victimes. Pour rappel, le directeur général de la Sûreté nationale avait chargé, le 21 octobre, le chef de l’office de la DGSN, à la tête d’une commission d’enquête, de mener un examen approfondi suite à la violence inadmissible et condamnable ayant éclaté au stade du 20-Août 1955 de Bordj Bou Arréridj lors du match CABBA – MCA.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter