Articles similaires

Nationale

#TITRE

503

Gaz : Vers la renégociation des contrats à long terme

15 octobre 2018 | 21:52


Le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, a indiqué que tous les contrats de commercialisation de gaz à long terme seront renégociés.


"Tous les contrats de commercialisation de gaz à long terme vont être revus, mais ce seront des négociations fermes", a indiqué M. Guitouni lors d’une conférence-débat tenue à l’issue de l’inauguration du nouveau siège de l’Agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures (ALNAFT).


Soulignant que les contrats, de manière générale, sont "négociables", M. Guitouni a mis l’accent sur la "grande confiance" des clients européens à l’égard de l’Algérie qui, a-t-il soutenu, a "toujours honoré" ses engagements.


Pour rappel, Sonatrach avait signé avec Eni, en juillet dernier à Milan, un accord dans lequel les deux parties ont, entre autres, convenu d’entreprendre une négociation commerciale avec l’objectif d’évaluer la prorogation de la fourniture de gaz au-delà de l’échéance contractuelle en 2019.


Aussi, en juin dernier, Sonatrach avait signé des accords portant sur le renouvellement des contrats de vente de gaz naturel à l’Espagne avec la compagnie Gas Natural Fenosa, et ce, jusqu’en 2030.


Ces accords devraient permettre à Sonatrach de consolider sa position de principal fournisseur de gaz sur le marché espagnol et de renforcer la relation de coopération avec son partenaire historique Gas Natural Fenosa.


Les relations commerciales entre Sonatrach et Gas Natural Fenosa ont débuté à travers des approvisionnements en GNL au début des années 1970, puis se sont consolidées avec la réalisation des gazoducs Pedro Duran Farell (GPDF) et Medgaz.


Pour rappel, Guitouni a souligné que l’Algérie est aujourd’hui décidée à travailler davantage avec les partenaires étrangers, d’autant que toutes les conditions sont réunies pour effectuer des investissements mutuellement bénéfiques. Il a, à ce titre, tenu à mettre l’accent sur les "grands efforts" fournis par Sonatrach pour le règlement des nombreux litiges avec ses partenaires et ses associés.


Selon lui, ces efforts "ont constitué également un signe fort et contribué à restaurer la confiance des investisseurs dans le domaine de la recherche et de l’exploitation des hydrocarbures." Les résultats enregistrés, que ce soit en effort propre ou en partenariat, témoignent, selon lui, des possibilités "réelles" existantes dans ce domaine.


S’adressant aux partenaires étrangers de l’Algérie présents à cette rencontre (Total, Eni, Repsol, ...), le ministre a indiqué que la mise à leur disposition d’un guichet unique, dans ce nouveau siège, devrait permettre aux deux parties de discuter des projets d’investissements "ensemble" pour réaliser des partenariats "gagnant-gagnant ». On veut vous associer à la concertation", a-t-il lancé à leur adresse.


 


Pour M. Guitouni, l’Algérie est aujourd’hui décidée à poursuivre ses projets d’investissements, notamment en partenariat avec les étrangers : "il faut reconstituer les réserves du pays, d’autant que l’Algérie s’oriente aujourd’hui vers la diversification du bouquet énergétique", a-t-il avancé.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter