Articles similaires

Nationale

#TITRE

705

Vers l’autosuffisance agricole

14 octobre 2018 | 00:49

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi, a indiqué que le secteur a connu un « développement fulgurant » ces dernières années, notamment pour ce qui est des produits maraîchers et des viandes (rouges et blanches) dont la production répond quasiment à 100 % à la demande nationale.
M. Bouazghi s’exprimait lors de la cérémonie de clôture du 18e Salon de l’élevage et de l’agroéquipement (SIPSA-SIMA), qui s’est tenu du 8 au 11 octobre au palais des Expositions d’Alger. « Le citoyen consomme aujourd’hui des légumes issus à 100% de la production algérienne, et également 100% des viandes blanches consommées en Algérie sont de production nationale », a souligné le ministre, ajoutant que la courbe a pris une hausse vertigineuse par rapport à l’année 2000, date de mise en œuvre du PNDA (Plan national du développement agricole). La production nationale de viandes rouges atteint aujourd’hui 95%, ce qui amène le pays à réduire la facture d’importation en la matière.
Bouazghi a rappelé que cette situation est le résultat des efforts du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui a mis l’accent sur ce secteur sensible pour « atteindre la sécurité alimentaire et sauvegarder la souveraineté nationale ». Il a également rappelé les subventions « importantes » que le gouvernement a injectées dans ce secteur, avec pour objectif sa consolidation et son développement. Il a par ailleurs cité l’exemple de la wilaya de Djelfa, mise à l’honneur dans cette édition du Salon. « Une première dans l’histoire des Salons en Algérie. Elle est passée du statut de wilaya purement pastorale à celui de productrice de toutes sortes de fruits et légumes ainsi que de viandes de diverses provenances ». Evoquant la wilaya de Biskra, le ministre a souligné la contribution de celle-ci dans plusieurs variétés de légumes.
Ce qui fait de cette wilaya un pôle maraîcher par excellence. Près de 40% de la production nationale de légumes frais proviennent de la région des Zibans.
Cette wilaya du Sud ne produisait auparavant que des dattes. Le ministre a estimé que ces deux wilayas ont beaucoup évolué dans la production agricole. Et d’ajouter qu’elles participent grandement dans la concrétisation de la sécurité alimentaire du pays. M. Bouazghi n’a pas pour autant exclu le reste des wilayas qui « enregistrent des évolutions notables en matière agricole ». Selon les analystes, le pays est aujourd’hui prêt à exporter les produits de l’agriculture algérienne.
Cela d’autant que plusieurs variétés maraîchères enregistrent un excédent notable comme la pomme de terre, la tomate, la carotte…Un forum dédié à l’exportation des produits agricoles a eu lieu le 11 octobre courant à la Safex en présence du ministre du Commerce, Saïd Djellab.
Il est question d’un plan d’action en cours d’élaboration pour promouvoir les exportations. « Nous sommes en train de travailler sur un plan d’action national pour la promotion des exportations des produits agricoles et agroalimentaires, inspiré de la stratégie nationale des exportations », a indiqué le ministre du Commerce. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter