Articles similaires

Nationale

#TITRE

317

Une récolte généreuse de dattes à Ghardaïa

22 janvier 2020 | 22:08
Ghardaïa De Ghardaïa, Aïssa Hadj Daoud

Dans la wilaya de Ghardaïa et dans ses 13 communes, la cueillette des dattes est aussi l’occasion pour les fellahs de faire découvrir leurs célèbres coutumes et traditions.
Aussi pour clore le labeur de la saison sur une note festive, les cueilleurs organisent traditionnellement un copieux repas qui s’intitule « la chakhchoukha ».
C’est heureusement bien le cas puisque la fin des cueillettes cette année a coïncidé avec les beaux jours de la fête de Yennayer. Toutefois à l’occasion, quand certains pensent à observer une certaine léthargie, d’autres s’apprêtent à retrousser les manches. Voici venu le temps de finir avec la cueillette 2020. Suivez donc le fellah entre les ceps des palmiers et les derniers régimes à couper. Ceux qui ont vadrouillé à travers les champs de palmiers durant l’été ont bien remarqué des régimes plus alourdis de dattes par rapport à la saison dernière. C’est grâce à l’effet des nouveaux palmiers productifs de cette année.
Durant toute l’année, les agriculteurs accompagnent et surveillent avec une très grande attention la maturation des dattes de cette catégorie de nouveaux aréquiers (palmiers), afin qu’ils produisent le maximum. Pour certaines catégories de dattes telles que « El-Guers et Bent-kbala », une fois mûres, il faut les cueillir avec une grande délicatesse et les stocker dans des congélateurs afin qu’elles soient vendues et dégustées durant le mois de ramadhan.
L’annonce des cueillettes pour toutes les espèces de dattes est déterminée par les fellahs eux-mêmes. Mais elle est souvent conditionnée par l’importance du climat. Le cueilleur programme alors sa récolte en fonction de la maturité des dattes, une fois l’annonce connue.
Les cueillette des dattes du type « El Guers » a lieu traditionnellement à partir du 15 Juillet, pour Bent-Kbala c’est au mois d’août. Quant au type Deglet-nour, il peut prendre jusqu’au mois de novembre. Néanmoins le tout reste tributaire des aléas atmosphériques.
Selon les données du chef de service des productions agricoles au niveau de la DSA/Ghardaïa, Harouini Cheikh, pour cette année, parmi un total de 1.305.510 palmiers que renferme l’ensemble de la wilaya de Ghardaïa, la récolte des dattes a atteint 612.000 quintaux pour 1.148.486 palmiers productifs. 
Cependant, si les cueillettes manuelles des dattes ont encore de beaux jours devant elles et mobilisent une importante main-d’œuvre, la mécanisation (Les échelles télescopiques) gagne du terrain.
Quoi qu’il en soit, d’El-Menia à Guerrara en passant Mansourat, Zelfana, Ghardaïa et Berriane, la joyeuse effervescence qui anime les cueilleurs Ghardaouis en cette fin de saison est visible aux premières lueurs du jour. Certains préposés aux cueillettes ont déjà ou presque déposé leurs sécateurs, pensant déjà à bien les aiguiser en prévision de la prochaine saison. D’ici là, la fatigue des derniers tours de cueillette s’estompera, en se promettant de revenir l’année prochaine. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter