Nationale

#TITRE

272

Une plate-forme numérique pour le traitement des agréments

11 décembre 2017 | 21:07
Samir Mouloud

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Hassan Mermouri, a présidé, ce dimanche, la cérémonie du lancement de la plate-forme informatique de gestion des dossiers de demande d’agrément des agences de tourisme et de voyages, à l’hôtel El-Djazair (Ex-St George), à Alger.

Cette plate-forme s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme de numérisation et d’informatisation du secteur touristique, a indiqué M. Mermouri.

Elle contribuera à faciliter et accélérer le traitement des dossiers et des demandes d’agrément. Ce dispositif, selon lui, permettra également de rendre l’opération du suivi plus transparente et plus rigoureuse, en offrant la possibilité de suivre le cheminement des dossiers déposés jusqu’à la dernière étape. 

Dans la foulée, le ministre a rappelé que l’Algérie compte plus de 2 000 agences de voyages, dont 1 200 exercent cette activité depuis 2012, et d’environ 200 opérateurs spécialisés dans le tourisme saharien.

La majorité des agences de voyages misent à développer leurs activités, notamment le service billetterie lié au hadj et à la omra. D’où l’importance de cette plate-forme qui leur permettra de mieux procéder à l’organisation de ce genre de voyages. Le défi à relever, a souligné le ministre, est de promouvoir le tourisme en Algérie, aussi bien sur le plan interne qu’externe.

Et de poursuivre : « Cette mission incombe aussi aux agences de voyages qui devront travailler en symbiose avec les autorités concernées afin de mettre les potentialités touristiques que recèle notre pays au cœur d’une stratégie en mesure de le rendre plus attractif « .

Par ailleurs, M. Mermouri a mis en exergue le rôle crucial des dispositifs modernes qu’offrent les nouvelles TIC afin de promouvoir l’image de marque de l’Algérie.

Cependant, le premier responsable du secteur a relevé que malgré l’essor réalisé dans le domaine numérique, le pays accuse un retard entravant l’avancée à pas accélérés dans d’autres secteurs.

C’est dans ce sens que le ministre a précisé que son département envisage de pallier à ce genre d’insuffisances « dans les plus brefs délais (…).

Nous avons d’ailleurs commencé la mise en place de l’opération de la numérisation de toutes les opérations afférentes au secteur du tourisme « . L’objectif est de rendre plus visibles les services et prestations qu’offrent les différents opérateurs de ce créneau.

Tous les intervenants à cette rencontre s’accordent à dire que l’e-tourisme « représente le nouveau défi « sur lequel l’Algérie devra miser pour booster ce secteur. D’autant plus que l’Algérie compte diversifier son économie en allant vers d’autres secteurs tel le tourisme, qui pourrait être un des piliers de l’économie nationale.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter