Articles similaires

Nationale

#TITRE

247

Une journée portes ouvertes organisée par la SEAAL et la DRE d’Alger

23 mars 2018 | 23:15
SEAAL Samir Mouloud

La Société des eaux et de l’assainissement d’Alger (SEAAL) a organisé jeudi dernier, en partenariat avec la Direction des ressources en eau de la wilaya d’Alger (DRE), une journée portes ouvertes à la station d’épuration des eaux usées de Beni-Messous.

A l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de l’eau 2018, placée cette année sous le thème « L’eau : la réponse est dans la nature », plusieurs activités on été organisées par la direction des ressources en eau d’Alger et la SEAAL. Les festivités ont débuté par une visite guidée dans la station d’épuration des eaux usées de Beni-Messous par Réda Boudad, directeur de l’exploitation et de l’assainissement, suivie d’une présentation conjointe du schéma général de l’assainissement des eaux usées de la wilaya d’Alger et des perspectives de la DRE d’Alger et de la SEAAL, du rôle des STEP pour la préservation des plages et de la nature, de l’élimination des rejets industriels, de action menée par la wilaya d’Alger, ainsi que de l’élimination des déchets : vers la valorisation des boues dans l’agriculture et l’industrie.

Un programme a été concocté à l’occasion. Il s’agit de la présentation de la stratégie de collecte et d’épuration des eaux usées mise en place par la wilaya d’Alger. Dans une exposition, plusieurs entreprises professionnelles de l’eau et de l’assainissement ont présenté leur savoir-faire à l’occasion de ce rendez-vous, où il a été aussi question de l’entretien du réseau d’assainissement dans la capitale : enjeux et perspectives.

« Ce rendez-vous annuel constitue une très bonne opportunité pour le grand public de découvrir de près toute l’étendue des réalisations et des progrès réalisés par la SEAAL et la DRE d’Alger en matière d’assainissement des eaux usées ».

L’accent a été mis, lors de cette rencontre, sur les efforts consentis par la SEAAL pour diminuer les rejets vers les milieux naturels, notamment les projets d’extension des stations d’épuration « STEP » et la réouverture de plages à la baignade.

La Journée mondiale de l’eau est instituée par l’Organisation des Nations Unies. Proposée dans l’Agenda 21 au cours du sommet de Rio en 1992 et adoptée le 22 février 1993 par l’Assemblée générale des Nations Unies, elle est célèbrée le 22 mars de chaque année avec des thèmes différents.

L’ONU et ses États membres consacrent cette journée à la mise en œuvre des recommandations des Nations Unies, notamment sur les économies d’eau et l’amélioration des conditions d’accès à l’eau potable qui est reconnu comme un droit fondamental par l’ONU. Chaque année, l’une des différentes agences des Nations Unies impliquées dans les questions de l’eau est chargée de la promotion et de la coordination des activités internationales de cette journée. Depuis sa création en 2003, le programme ONU-eau choisit le thème de cette journée.

SEAAL affirme que depuis sa création, elle a pu, en partenariat avec la DRE d’Alger, réduire considérablement les rejets directs des eaux usées dans le milieu naturel grâce à l’amélioration du fonctionnement du réseau de collecte qui s’étend sur 4 744 km et à l’amélioration du rendement épuratoire de ses

4 stations d’épuration. L’ouverture de 65 plages à la baignade en 2017 à Alger, en comparaison de 39 en 2006, en est l’illustration très concrète, indique-t-on.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter