Nationale

#TITRE

377

Une délégation du sénat français à Alger

19 juin 2016 | 18:51
R. N.

Une délégation parlementaire du sénat français, conduite par Corrine Ferrier, a rencontré dimanche à Alger les imams algériens détachés en France pour l’encadrement de la communauté algérienne et musulmane. 

La rencontre a eu lieu à Dar El Imam d’El Mohamadia sur la formation des imams devant être dépêchés en France pour y officier auprès des membres de la communauté nationale et prendre en charge leurs préoccupations liées à la pratique de la religion dans le cadre du respect des lois de la République, des valeurs laïques et des autres cultes.

Lors de cette rencontre à laquelle ont pris part des représentants du ministère de Affaires religieuses et des Wakfs, les imams ont eu l’occasion de se renseigner sur les missions qui leur sont confiées.

Mme Corrine Ferrier a évoqué dans une déclaration à la presse la place que l’Islam occupe en France et le souhait de son pays de bénéficier de l’expérience algérienne dans le domaine de la formation des imams et la gestion des affaires liées au culte musulman dans le contexte de recrudescence de l’extrémisme. 

Le directeur de l’administration et des moyens au ministère des Affaires religieuses, Sikak Abderrezak, a indiqué pour sa part que la rencontre s’inscrivait dans le cadre d’un accord de coopération conclu entre son département ministériel et le ministère de l’Intérieur français à l’effet de détacher des imams algériens pour officier auprès de la communauté algérienne et des musulmans de France en général.

Il a rappelé que les imams ont été retenus sur la base d’un concours national et qu’ils subiront une formation intensifiée d’une semaine à la mi-juillet sous la supervision de cadres du ministères des Affaires religieuses. Ils bénéficieront d’une autre formation en France sous l’égide du ministère de l’Intérieur français, destinée à les imprégner des principes en vigueur dans la société française.

Il a rappelé dans ce sens que les imams concernés avaient bénéficié d’une « formation de qualité dans le cadre de la référence religieuse nationale basée sur la tolérance et la modération », ajoutant que « plusieurs pays souhaiteraient bénéficier de l’expérience algérienne en la matière ».

La délégation des imams dépêchés en France est composée de 45 membres sur 120 imams algériens qui assureront l’encadrement de la communauté algérienne et musulmane résidant en France.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter