Nationale

#TITRE

219

Une délégation de l’UE rencontre les autorités locales

11 juillet 2017 | 19:44
N. B.

Conduite par Maria Del Maroca, une délégation de l’Union européenne s’est rendue lundi dans la wilaya de Médéa où elle a été accueillie par le wali, Mostéfa Layadi, en présence du directeur de l’action sociale, de la directrice régionale du développement social, du directeur de l’emploi ainsi que des représentants des différents dispositifs d’emploi.

Au cours des entretiens entre les deux parties, un exposé a été fait par les autorités locales sur les potentialités de la wilaya et les différents programmes de développement alloués aux zones dépourvues de ressources financières et en faveur des zones rurales, et ce afin d’encourager les populations à retourner dans leurs fractions d’origine.

Financé en partie par l’Union européenne, en partenariat avec l’Algérie, un programme d’appui au développement local durable et aux actions sociales du nord-ouest de l’Algérie, incluant 6 wilayas (Saïda, Tiaret, Tissemsilt, Aïn Defla, Chlef et Médéa), a été mis en œuvre en 2015.

Visant l’amélioration des conditions de vie des populations les plus vulnérables, le programme concerne 4 communes de la wilaya de Médéa, à savoir : Ouled Antar, Ouled Hellal, Baata et Kef Lakhdar, classées parmi les communes les plus en retard et ne bénéficiant pas de ressources de la wilaya.

La responsable de la mission a indiqué que le programme, lancé en partenariat avec l’Algérie, est réparti en 3 phases opérationnelles qui sont supervisées par des experts en développement durable, en gestion et en recyclage des déchets.

L’accompagnement fourni aux communes consiste à identifier les foyers d’intervention par les principaux acteurs locaux, notamment les élus, les services techniques, les partenaires sociaux et la société civile pour une meilleure exploitation des capacités locales et une utilisation efficiente des actions de développement.

Touchant tous les secteurs, notamment les filières de l’agriculture et des forêts, le programme vise surtout à favoriser les activités génératrices de revenus aux populations ciblées et à créer des emplois durables afin de réduire le chômage dans les zones considérées.

L’accompagnement et la formation sur l’initiative entrepreneuriale des porteurs de projets est aussi un volet important du programme dans l’objectif d’une redynamisation des territoires ruraux en vue d’une mutualisation efficace des ressources et des moyens locaux.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter