Nationale

#TITRE

495

Un réseau de trafic d’armes tombe à Berrouaghia

16 août 2016 | 19:20
Sofiane Abi

Exploitant des renseignements judicieux parvenus à la Police mobile de la 1re Police judiciaire (PJ) de Berrouaghia, faisant état d’un grand trafic d’armes de type 5 par un réseau de trafiquants, les enquêteurs ont suivi les traces dudit réseau avant de procéder à son démantèlement.

Un réseau de trafic d’armes de catégorie 5 a été démantelé et deux présumés trafiquants ont été arrêtés ; tandis que sept armes de catégorie 5, deux armes de marque Smith Wisson, 1 220 cartouches de différents calibres, deux kilos de poudre noire ainsi qu’un lot important servant à la confection d’armes ont été saisis, suite à une opération menée par la 1re Police judiciaire de Berrouaghia (Médéa).

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a indiqué dans un communiqué que l’enquête ouverte par les policiers de la PJ a permis d’identifier le principal trafiquant qui utilisait son domicile comme lieu de fabrication des armes de catégorie 5.

C’est dans la commune de Chelala El Aâdraoua, sise au sud de la wilaya de Médéa que les membres du réseau ont longtemps sévi en fabricant des quantités importantes de fusils de chasse, dont des fusils automatiques avant de les vendre par la suite à leurs clients.
Un véritable atelier clandestin de confection d’armes dans la maison du principal trafiquant qui aurait rapporté d’importantes sommes d’argent aux présumés trafiquants.

La DGSN a expliqué que le réseau en question a commercialisé des armes au profit des clients qui, présentement, les détiennent sans aucune légalité. D’ailleurs, les investigations actuellement en cours visent à localiser ces clients afin de récupérer les armes et procéder à l’arrestation de leurs détenteurs.

Sur ce plan, la chargée de la Direction des relations publiques au sein de la DGSN, la commissaire Hind Akouch, a rappelé que cette opération de qualité s’inscrit dans le cadre de la lutte contre les réseaux de trafic d’armes.

La représentante de la communication de la DGSN a souligné, aussi, que les unités de la Police procèdent à une stratégie bien étudiée et un plan sécuritaire bien défini qui visent à anticiper les frappes contre les réseaux pour les empêcher de passer à l’acte. Cette stratégie à laquelle la DGSN a pris son cheval de bataille a permis, jusqu’à présent, de démanteler des dizaines de réseaux de trafic d’armes à travers plusieurs wilayas du pays.

En ce qui concerne les deux présumés trafiquants, ces derniers, explique la DGSN, ont été présentés hier devant le procureur de la République près du tribunal de Berrouaghia, pour création d’une association de malfaiteurs, trafic d’armes, détention illégale et transports d’armes et munitions. Les deux présumés ont été placés sous mandat de dépôt, conclut la DGSN.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter