Nationale

#TITRE

691

Un réseau chargé d’attaquer l’islam démantelé

14 juin 2016 | 18:28
Sofiane Abi

La Gendarmerie nationale vient d’élucider une affaire d’attaque contre la religion musulmane et les prophètes. Il s’agit, d’après les gendarmes, d’attaque sur Internet planifiée et perpétrée pendant le mois de ramadhan.

C’est dans le cadre de ses activités contre la cybercriminalité que la GN a découvert un réseau qui dénigre la religion musulmane, le Coran, les symboles divins et les prophètes. Toutes les religions sont attaquées, en particulier l’islam, d’après un communiqué de la gendarmerie.

Les membres de ce réseau publiaient des articles, des vidéos et des caricatures insultant Dieu, le prophète Mohamed (QSSSL), les envoyés de Dieu et la religion musulmane, est-il précisé dans ce document.

Les mis en cause utilisaient un site électronique pour leurs publications et déformaient les versets coraniques. Ce réseau œuvrait pour semer le doute sur la foi, appelant à la non-croyance en Dieu et au christianisme.

« Ce réseau, qui active dans plusieurs wilayas, a des ramifications à l’étranger et coopère avec des réseaux appelant à la non-croyance au christianisme dans des pays du Moyen-Orient dont la Syrie et l’Egypte « , écrit la gendarmerie dans ce document. L’enquête menée par la section de recherches du groupement de la GN de la wilaya de Msila a abouti à l’arrestation de deux hommes de 27 et 28 ans.

L’un d’eux possédait un local commercial au centre-ville de Msila et activait sans registre de commerce, d’après la gendarmerie qui annonce qu’après une perquisition dans ce local, « du matériel informatique utilisé dans ce crime a été saisi ». La gendarmerie annonce que les suspects ont été présentés au procureur de la République de Sidi Aïssa, qui a ordonné leur mise sous mandat de dépôt.

Le choix du mois de ramadhan par les présumés auteurs de cette propagande anti-musulmane et qui insulte également les prophètes d’autres religions, a lieu au moment où la fitna motive les extrémistes et les radicaux, et instaure le chaos dans de nombreux pays. Des conflits armés dans le monde sont attribués à des « guerres idéologiques « .

Ce qui n’est pas toujours une vérité. Le conflit opposant des sunnites et des chiites au Moyen Orient et ailleurs sert les intérêts de parties qui ne sont ni sunnites, ni chiites.

Cet exemple renseigne sur l’ampleur de la manipulation de la religion et de la politique, appliquée par des organisations extrémistes, dont Daech au Moyen-Orient et ailleurs.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter