Culture

#TITRE

352

Un rendez-vous à l’allure internationale

28 avril 2017 | 19:55
R. C

Inaugurée ce jeudi 27 avril à Riadh El Feth, la troisième édition du Salon national de la créativité à Alger sera animée, dans sa première journée par le chanteur Algerino, les formations de musique actuelle Djmawi Africa et Ithrane.

Ce rendez-vous d’exposition de la création et de l’innovation est également un espace de dialogue entre les auteurs, les professionnels et les acteurs du champ culturel. Initié par l’Office national des droits d’auteurs et droits voisins (ONDA), ce Salon national de la créativité comporte une dimension internationale.

L’organisateur accueille les représentants du Maghreb central, mais aussi ceux de la Confédération internationale des sociétés d’auteurs et de compositeurs (Cisac). Une institution qui gère les répertoires dans le monde.

L’Alliance panafricaine des auteurs, des compositeurs et des artistes (Pacsa) est également parmi les invités, elle réunira son comité exécutif aujourd’hui, samedi, à Alger. D’après le directeur général de l’ONDA, Samy El Hocine Bencheikh, « l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle de Genève (OMPI) marquera aussi sa présence ».

La présence de tout ce beau monde donne à son humble avis une dimension internationale à cette troisième édition de ce Salon : « C’est une véritable avancée de l’Algérie qui devient un pôle international en matière de créativité et de diffusion des œuvres ».

Le directeur général a également précisé que « l’ONDA est le parrain des sociétés arabes. L’OMPI a désigné l’Algérie comme école de formation des droits d’auteurs. L’ONDA est le leader dans le monde arabe et en Afrique ».

Dans ce sens une journée de formation aura lieu, demain, dimanche 30 avril, au profit des journalistes. Une autre journée (02 mai) est prévue pour des étudiants de l’Institut supérieur de musique, de l’Ecole supérieure des beaux-arts d’Alger et de l’Institut des métiers des arts et des spectacles (Ismas) de Bordj El Kiffan.

Aussi, nombre d’auteurs et/ou de personnalités culturelles participent à cette semaine animée sous le slogan Pour un monde meilleur, créons, innovons !

Parmi eux les célébrités populaires Rabah Driassa, Hadj Ghaffour, Ahmed Benani, Idir, Houari Benchenet, Chaba Zahouania, Takfarinas, Billel, Cheb Khaled, Cheb Mami, Abdallah Menai, Zakia Kara Torki, l’écrivaine Ahlem Mostaghanemi qui sera également présente à la cérémonie d’inauguration.

La fête, c’est aussi autour des stands d’exposition de cent participants des artisans d’instruments musicaux, des studios d’enregistrement, des éditeurs de musique, des institutions comme le Théâtre national d’Alger, les musées, les instituts, les centres de cinéma, la Cinémathèque nationale, l’Ecole des beaux-arts d’Alger.

Pour le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, qui a procédé à son ouverture ce jeudi, le Salon de la créativité offre aux visiteurs l’opportunité de connaitre les nouveautés sur la scène culturelle algérienne, il constitue un « espace de dialogue entre les créateurs et les professionnels de la vie culturelle ».

Le ministre de la culture, accompagné du commissaire de l’Union africaine aux affaires sociales, Amira Fadel, a affirmé que cette espace offre l’opportunité de faire connaitre les œuvres artistiques et les créations arabes, africaines et méditerranéennes à travers les troupes artistiques qui participent au salon, la découverte de nouvelles créations et innovations artistiques et le produit culturel de ces pays, rapporte l’Agence presse service d’Algérie.

M. Mihoubi a salué dans le contexte de la Journée mondiale de la propriété intellectuelle les efforts consentis par l’ONDA pour faire connaitre les différents produits du patrimoine ou leur préservation des violations, du vol ou du pillage auxquels ils sont exposés.

De son côté, la commissaire de l’Union africaine aux affaires sociales a précisé que sa visite au Salon lui a permis de « s’enquérir des différentes activités artistiques et culturelles : théâtre, cinéma et littérature, tout en relevant « l’intérêt accordé par l’Algérie à la protection de la propriété intellectuelle et aux mécanismes développés utilisés à cet effet ».

Avant chaque soirée musicale à Ibn Zeydoun, des films algériens seront projetés, des clips et d’autres documents audiovisuels aussi. Et dans le même espace, des spectacles de théâtre et de danse seront proposés au large public de tout âge. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter