Nationale

#TITRE

223

Un plan sécuritaire et un accompagnement médical pour les candidats

17 juin 2016 | 22:53
S. T.


Un plan sécuritaire et des mesures préventives ont été mis en place par le ministère de l’Education nationale, en collaboration avec les différents services de sécurité, pour les épreuves partielles du baccalauréat 2016, ont révélé jeudi des responsables des secteurs concernés. 


Les mesures prises prévoient des équipes médicales et des psychologues pour les candidats dans l’ensemble des centres d’examen, ainsi que des appareils de brouillage pour réduire la fraude, ont indiqué des membres de l’APW d’Alger et des responsables du secteur de sécurité, de la Protection civile, de la santé et de l’éducation nationale lors d’une tournée d’inspection dans des centres d’examen d’Alger.


Ahmed Hanafi, représentant du chef de la sûreté de wilaya d’Alger, a indiqué qu’un plan sécuritaire bien ficelé a été mis en place pour assurer le bon déroulement de la 2e session du baccalauréat 2016 dans tous les centres d’examen d’Alger, précisant que ses services ont pris toutes les mesures sécuritaires préventives, en mobilisant des éléments de la sûreté aux entrées des centres des examens et des patrouilles mobiles pour rassurer les candidats.


18 139 candidats, dont 13 944 scolarisés et 4 195 libres, passeront la session partielle du baccalauréat de juin 2016, a indiqué Abdelouahab Bourega, chef de service de la formation à la direction de l’éducation d’Alger-ouest.


50 établissements, dont 24 CEM et 26 lycées et une cinquantaine de centres de réserve sont prévus pour le déroulement des épreuves, a-t-il indiqué. 4 463 encadreurs, 50 chefs de centre, 100 adjoints aux chefs de centre, 105 observateurs, 50 psychologues, 3 107 surveillants et 700 surveillants de réserve sont mobilisés pour cette session, a ajouté M. Abdelouahab.


Le nombre de candidats est de 18 139 répartis sur 50 centres des cinq circonscriptions administratives d’Alger-ouest : Bir Mourad Raïs, Chéraga, Draria, Zéralda et Bir Touta.


Le représentant du ministère de la Santé, Ziari Mourad, a passé en revue les dispositions prises par les services de ce département pour assurer un accompagnement médical aux candidats, insistant sur l’importance de l’accompagnement psychologique vu que les candidats repassent leur examen et qu’ils sont, par conséquent, sous pression.


Lors de cette tournée, qui intervient à l’initiative de la direction de l’éducation d’Alger-ouest et de l’APW d’Alger, les responsables ont inspecté des centres d’examen à Bir Mourad Rais, El Achour, Aïn Benian et Chéraga. 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter