Articles similaires

Nationale

#TITRE

771

Un mouvement au sein de la DGSN gelé

14 décembre 2018 | 21:21
DGSNbedoui Sofiane Abi


En septembre passé, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, avait décidé d’annuler la décision du DGSN, Mustapha Lahbiri, de limoger le directeur de la Police de l’air et des frontières (PAF). Presque deux mois après, le ministre de l’Intérieur s’oppose à une nouvelle décision du DGSN qui concerne, cette fois, un grand mouvement au sein des chefs de Sûreté de plusieurs wilayas. Le ministère de l’Intérieur s’implique dans ses droits de réserve. La cellule de communication et presse de la DGSN a été contrainte, jeudi, de rendre publics, et en l’espace de deux heures seulement, deux communiqués différents concernant le mouvement des chefs de Sûreté de wilaya décidé par le Directeur général de la Sûreté nationale Mustapha Lahbiri. Aucune explication logique n’est venue expliquer ce revirement ou ce gel dans des décisions de hauts responsables d’une institution sécuritaire importante.


Le premier communiqué annonçait un grand mouvement au sein des chefs de Sûreté de wilaya, décidé par le DGSN mais, après deux heures seulement, la cellule de communication a rendu public un deuxième communiqué, dans lequel elle indique que « Ce mouvement auquel le DGSN a procédé n’est pas défini encore et reste ouvert jusqu’à son approbation définitive par les autorités publiques ». Encore une fois, le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales s’est impliqué dans la décision du DGSN sous droits de réserve. Ce n’est pas la première que le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui s’implique, voire s’oppose aux décisions du Directeur général de la Sûreté nationale, puisque, en septembre de l’année en cours, le même ministre de l’Intérieur avait carrément annulé une décision du DGSN de limoger le directeur de la Police de l’air et des frontières (PAF). En attendant que les choses se précisent sur cette nouvelle opposition, le mouvement établi, mercredi passé par le DGSN comprend en tout 28 chefs de Sûreté de Wilayas, entre nouvelles désignations, permutations et fin de fonctions. Onze nouveaux chefs de Sûreté de wilaya ont été désignés par le DGSN à la tête de nouvelles Sûretés de Wilayas, il s’agit des Sûretés de Bechar, Batna, Biskra, Bouira, Jijel, Boumerdés, Sidi Bel Abbés, Guelma, El Oued, Ain Témouchent et Oran.


Quant aux permutations, douze Chefs de Sûreté ont été concernés par la décision du DGSN, il s’agit du Chef de la Sûreté de Wilaya de Chlef qui a été déplacé Saida, du Chef de la Sûreté de wilaya de Constantine vers Chlef, de celui de la Sûreté de Wilaya de Bechar vers Oum El Bouaghi, quant au Chef de la Sûreté de Wilaya de Mila, ce dernier a été désigné pour le poste du Chef de la Sûreté de Bejaia, du Chef de la Sûreté de wilaya de Bouira vers Annaba, du Chef de la Sûreté de Wilaya de Tamanrasset vers El Bayadh, alors que le Chef de la Sûreté de Wilaya de Skikda a été nommé à Tamanrasset, celui de la Sûreté de Wilaya d’El Bayadh vers Skikda, tandis que les Chefs des Sûretés de Wilaya de Jijel, Sidi Bel Abbés, Guelma et Boumerdés ont été nommés respectivement aux postes des Chefs des Sûretés de Tlemcen, Relizane, Mila et Constantine.


Par ailleurs, et dans le cadre de ce nouveau mouvement, actuellement gelé, le Colonel Lahbiri a décidé de mettre fin aux fonctions de cinq Chefs de Sûretés, il s’agit du Chef de la Sûreté de Wilaya de Batna, de Biskra, d’Annaba, d’El Oued et d’Ain Témouchent.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter