Nationale

#TITRE

269

Un millier d’affaires de drogue traitées en février à Alger

22 mars 2017 | 21:07
Sofiane Abi

Quelque mille affaires liées au trafic et à la consommation de drogues ont été traitées, durant le mois de février passé, par les différentes brigades de la Sûreté d’Alger, selon un communiqué de cette dernière.

Environ 300 affaires sont traitées tous les dix jours par les commissariats de police relevant des 57 communes de la capitale. Un chiffre effrayant qui montre la montée inquiétante du trafic de drogue et l’augmentation de la consommation de cannabis par les jeunes de la capitale.

Le communiqué de la Sûreté d’Alger a expliqué aussi que 2 703 affaires ayant entraîné l’arrestation de 3 124 présumés auteurs dans le cadre de la lutte contre la criminalité urbaine ont été traitées par les services de la Police judiciaire de la Sûreté de wilaya d’Alger durant le mois février dernier.

Les présumés auteurs impliqués dans ces affaires ont été déférés devant les instances judiciaires compétentes, dont 1 165 pour détention et usage de stupéfiants et de substances psychotropes, 331 pour port d’armes prohibé, et 1 628 pour divers délits, a annoncé hier la Sûreté d’Alger.

Parmi les affaires traitées, 281 sont liées aux atteintes aux biens et 673 aux atteintes aux personnes, dont quatre homicides volontaires. Quant aux délits et crimes contre la famille et les bonnes mœurs, les services de police ont traité 36 affaires et 613 autres relatives aux biens publics, ainsi que 87 à caractère économique et fina ncier.

Concernant le port d’armes prohibées, les mêmes services ont traité 315 affaires impliquant 331 personnes présentées aux instances judiciaires compétentes, dont 34 on été placées sous mandat de dépôt. En matière de lutte contre les stupéfiants, 1 013 affaires impliquant 1 165 personnes ont été traitées, avec la saisie de 11.08 Kilos de résine de cannabis, de 4 106 comprimés psychotropes ainsi que de 6.22 grammes d’héroïne.

En ce qui concerne les activités de police générale et de réglementation, les forces de police ont mené durant la même période 214 opérations de contrôle d’activités commerciales réglementées et procédé à l’exécution de 16 décisions de fermeture ordonnées par les autorités compétentes.

A propos de la prévention routière, les services de la sécurité publique ont enregistré 14 406 infractions au code de la route ayant entraîné le retrait immédiat de 2 568 permis de conduire et l’enregistrement de 75 accidents de la circulation ayant entraîné 82 blessés et 4 décès, dont la cause principale demeure le non-respect du code de la route. Lesdits services ont mené 1 461 opérations de maintien de l’ordre.

Par ailleurs, les services de police de l’urbanisme et de la protection de l’environnement ont procédé à l’exécution de 15 décisions de démolition émanant des autorités administratives.

Enfin, les services de police de la Sûreté de wilaya d’Alger ont enregistré, durant le mois de février passé, 51 214 appels sur le numéro 17 police secours et le numéro vert 15-48, qui restent à la disposition des citoyens pour informer sur tout ce qui touche à leur quiétude et leur sécurité.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter