Nationale

#TITRE

713

Un gang de malfaiteurs démantelé à Bouzaréah

7 septembre 2016 | 19:10
F. Sofiane

Suite à de multiples plaintes reçues par les services de police de la circonscription de Bouzaréah pour vol par effraction en série de véhicules dans les quartiers de ladite commune, les investigations ont permis, avec la collaboration de la police judiciaire et le commissariat de police de Bouzaréah, d’interpeller huit présumés auteurs de 23 vols par effraction visant des véhicules.

Il s’agit d’un gang dangereux qui planifiait le vol des accessoires de voitures suivant un mode opératoire précis. Les huit membres du gang, dont des repris de justice, recouraient dans chacune de leurs opérations à la même méthode. Ils brisaient la vitre avant située à droite du véhicule.

Les malfaiteurs s’y prenaient à plusieurs, aux environs de 3 heures, soit avant l’aube. Ils camouflaient soigneusement leurs visages pour éviter les représailles du voisinage et des services de sécurité. Armes blanches et arrache-clous en main, ils identifiaient leur cible avant de passer à l’acte. A chaque fois, ils dérobaient des radios, des plaques d’immatriculation et des cartes mémoires de véhicules.

Ces gangsters ont commis, en un temps réduit, plusieurs dizaines de cambriolages de voitures, signalés par les victimes. Après les plaintes déposées par 23 victimes, les enquêteurs, en tenue civile, ont réussi à localiser un premier membre du gang en surveillant les lieux.

Ce dernier a été arrêté, il y a quatre jours, en flagrant délit grâce à une souricière soigneusement tendue par les policiers.
Conduit au commissariat, le gangster a fini par tout avouer aux enquêteurs et a dévoilé les noms de ses complices, au nombre de sept.

La perquisition de son domicile, situé dans la commune de Bouzaréah, a permis aux éléments de la PJ de saisir huit radios, un lot de plaquettes d’immatriculation ainsi qu’une carte mémoire d’une voiture, le tout appartenant aux plaignants.

En poursuivant leurs investigations, les enquêteurs de la PJ ont arrêté sept autres membres du gang. Ces derniers ont été présentés devant la justice pour association de malfaiteurs, cambriolage de véhicules et possession d’armes blanches. Ils ont été placés sous mandat de dépôt.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter