Nationale

#TITRE

1097

Un ambassadeur délateur !

13 août 2016 | 19:11
Hocine Adryen

Un compte-rendu adressé par l’ambassadeur du Maroc à Alger, Abdallah Belkeziz, à sa hiérarchie à Rabat et publié in extenso hier par le site électronique Algérie patriotique donne froid dans le dos.

Dans sa correspondance au ministre marocain des Affaires étrangères, intitulée « Le Maroc dans la presse algérienne des 21 et 22 avril 2013 », (voir fac similé) l’auteur du rapport parle de « schizophrénie » en évoquant les journalistes algériens qu’il traite d’ »escouade d’écrivaillons sans morale ni foi ».

Dans ce compte rendu exhaustif, l’ambassadeur du Maroc dresse un portrait peu flatteur des journalistes algériens, à la limite de l’insulte et de l’invective, descend en flammes la presse algérienne et ose même des étiquettes à l’endroit de certains titres dont le Jeune Indépendant, qualifié de « spécialiste de la désinformation, de la propagande et de la manip ».

Il reproche au journal sa ligne éditoriale assumée sur la question du Sahara occidental. Voici ce qu’il écrit à l’endroit de notre journal : « Pour sa part, la rédaction du quotidien « Le Jeune Indépendant », spécialiste de la désinformation, de la propagande et de la manip, osera insidieusement se soulever contre la presse marocaine qui fustige l’Algérie, « faisant croire que le pétrole algérien serait derrière cette décision des Etats Unis. Une situation intervenant également au moment où des tonnes de kif marocain sont acheminées vers le territoire algérien, ce qui ne pouvait être le fait d’un simple hasard.

Soutenant que la région du Maghreb est au centre d’un conflit stratégique, le quotidien estimera que « ce bras de fer entre Paris et Washington se poursuit depuis plusieurs années et commence à se profiler davantage dans plusieurs dossiers chauds qui empoisonnent les relations entre Alger et Rabat ».

Se voulant plus explicite, il (Le Jeune Indépendant) étalera cette logique qui cache mal sa jalousie et dénonce un « soutien aveugle » du « vieux partenaire du Maroc, à savoir la France,…. surtout lorsqu’il s’agit du dossier du Sahara occidental, cela au détriment d’un autre voisin stratégique ».

Cependant selon ses convictions, « cette fois le soutien français est allé un peu plus loin lorsque Paris a décidé de s’interposer à la décision américaine d’élargir le mandat de la mission des Nations Unies (Minurso) aux territoires occupés. Face à cette position française, la politique américaine dans la région est tout à fait différente » puisque de son avis « on assiste depuis près de neuf ans à une politique américaine pro-algérienne consistant en l’application de la résolution 1492 des Nations Unies du plan de paix de James Baker » écrit-il.

L’ambassadeur dénonce une « grossière entreprise de désinformation » qui fait que « la normalisation des relations algéro-marocaines n’est pas à l’ordre du jour des détenteurs du réel pouvoir en Algérie ».

L’ambassadeur du Maroc fait suivre ses commentaires ipar une revue de presse dans laquelle il reprend des passages d’articles et de commentaires de quotidiens algériens francophones et arabophones. Il accole à chaque journaliste et à chaque écrit une épithète insolente : « tactiques mesquines et puériles », « journaliste incorrigible », « nègre », « pion au service de la diffamation », « plumitif », « adeptes de [ce] monologue ».

Il est de votre rôle et de rang de garder votre sang-froid dans pareilles circonstances. La galanterie, le savoir-vivre et le savoir être ne sont-ils pas liés à l’histoire de la diplomatie internationale ? La presse marocaine fait autant sinon plus. Elle insulte, diffame et utilise des « qualificatifs » à l’endroit des hauts responsables algériens.

Les écrits et les analyses de la presse nationale partent du principe que le droit international reconnait à la RASD et à son peuple son droit le plus élémentaire à l’autodétermination. Or Monsieur l’ambassadeur c’est votre presse qui ne traite pas le sujet du Sahara occidental en fonction des arguments tangibles mais en fonction de son degré de docilité par rapport au Palais royal.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter