Articles similaires

Regionale

#TITRE

735

Tizi Ouzou:Toutes les conditions sont réunies pour une bonne rentrée scolaire

4 septembre 2018 | 21:12
Tizi-Ouzourentrée scolaire Saïd Tissegouine

Toutes les conditions sont réunies pour assurer une bonne rentrée scolaire à Tizi Ouzou. C’est ce qu’a affirmé le directeur de l’éducation de la wilaya, Ahmed Lallaoui, à l’issue d’une conférence de presse qu’il a animée, hier, au siège de la direction de l’éducation. Le conférencier a passé en revue toute la situation au niveau de son secteur, tant concernant le volet des ressources humaines que celui portant exclusivement sur l’élément infrastructurel.

Concernant justement les infrastructures éducatives, Ahmed Lallaoui a annoncé que pour palier primaire, onze écoles seront réceptionnées, pour le palier moyen, il y aura six nouveaux CEM et pour le palier secondaire, trois lycées seront livrés. Concernant les ressources humaines, Ahmed Lallaoui a indiqué que son secteur compte 1 428 enseignants et 9 075 personnes relevant du personnel administratif. Quant aux élèves devant rejoindre les bancs d’école aujourd’hui, leur nombre total est de 220 000. Abordant la question portant sur la prime scolaire de 3000 DA, le directeur de l’éducation a souligné que 61 % des élèves sont concernés. Les 39 % restants sont à considérer comme des enfants issus de familles aisées.

Le conférencier a tenu à indiquer que la direction des affaires religieuses et des wakfs ait fait un don de 1.100 trousseaux au profit des élèves orphelins. Ahmed Lallaoui a par ailleurs déclaré pour concernant les établissements dépourvus de directeurs ou de proviseurs, on est très loin de la situation peu reluisante de l’année passée. « Jusqu’à présent, a-t-il précisé, dans le palier primaire, seulement 91 écoles n’ont pas encore de directeurs, dans le palier moyen, 6 CEM en sont dépourvus et dans le palier secondaire, seulement trois lycées n’ont pas de proviseurs ». « Toujours est-il cependant, a poursuivi le conférencier, que la chefferie de chacun de ces établissements sera assurée soit par le plus haut gradé des services du personnel, soit par le doyen des enseignants ou tout simplement par l’enseignant le plus indiqué à ces fonctions ». Interrogé sur les raisons de ce déficit en chefs d’établissement, Ahmed Lallaoui s’est d’abord référé à la loi portant sur les conditions d’exercice de la fonction de chef d’établissement avant de déclarer que parmi les 157 candidats ayant passé les épreuves pour le poste de chef d’établissement, seulement 137 d’entre eux sont été déclarés admis.

C’est d’ailleurs ces 137 lauréats qui ont permis de réduire le déficit en nombre de chefs d’établissement. Saisi sur une multitude d’autres cas en corrélation avec le monde de l’éducation, tels que la question des logements d’astreinte occupés illégalement, de l’hygiène et de la santé dans les écoles, des établissements concernés par des travaux de réparation, M. Lallaoui a souligné qu’« en ce qui concerne les logements d’astreinte non libéré, nous examinons chaque cas avec l’intérêt voulu. Beaucoup de cas sont portés devant la justice mais il en existe où le recours à la justice n’est pas forcément la meilleure solution. 

S’aggisant de l’hygiène et de la santé, le conférencier a affirmé qu’avec l’apparition du choléra dans certaines wilayas, un intérêt particulier y est porté. Pour ce qui est des écoles touchées par des travaux de réparation qui durent depuis longtemps, le directeur de l’éducation a indiqué que les présidents des APC territorialement concernés doivent jouer le jeu. Le montant alloué aux travaux de réparation, selon le conférencier, est en effet important. Toutefois, le conférencier n’a pas révélé le montant exact dégagé aux fins des travaux de restauration des établissements concernés. Le nombre d’écoles concernées par les travaux de restauration n’a pas non plus été révélé. Il n’en demeure pas moins que le ton du directeur de l’éducation lors de son intervention sur ce thème renseigne sur le fait que beaucoup de présidents d’APC n’affichent pas l’intérêt voulu et mérité pour le secteur del’éducation.

Notons enfin que Ahmed Lallaoui a annoncé que le coup d’envoi de la rentrée scolaire officielle 2018- 2019 dans la wilaya de Tizi Ouzou sera donné à partir du lycée Aït-Ahmed, dans la commune de Tirmitine.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter