Articles similaires

Regionale

#TITRE

433

Tizi Ouzou:Des dégâts matériels et des désagréments

4 novembre 2018 | 22:18
Tizi-Ouzou Saïd Tissegouine


Les chutes de pluie qu’a connues le nord du pays au cours des journées de vendredi et samedi derniers ont causé des dégâts dans plusieurs localités de la wilaya de Tizi-Ouzou. Les unités de la Protection civile ont effectué de samedi à dimanche, pas moins de 80 interventions de secours sur l’ensemble du territoire de la wilaya de Tizi Ouzou. Les eaux, dans la plupart des cas, ont inondé maisons et locaux commerciaux.


Les pluies diluviennes ont provoqué des glissements de terrain, l’effondrement de clôtures de maisons, de murs de soutènement, etc. Au village de Tarihant, dans la commune rurale de Boudjima, le glissement de terrain a carrément provoqué la destruction d’une maison. Celle-ci, construite à côté d’un oued, a quitté sa plate-forme fondatrice après que la crue de l’oued eut mis à nu les semelles supportant les poteaux. Le lit de l’oued est d’une inclinaison d’au moins 70 degrés. Donc, la puissance des eaux de l’oued en grande crue a été si forte qu’elle a emporté tous les éléments constituant la partie sur laquelle reposaient les semelles et sur lesquelles sont érigés les poteaux.


Ainsi, c’est toute la structure maçonnée qui s’est retrouvée inclinée vers le bas. Si la maison est irrécupérable, heureusement, aucune perte humaine n’est à déplorer. Le bulletin d’information de la direction de la Protection civile de la wilaya de Tizi Ouzou, qui ne mentionne pas ce cas au village de Tarihant, relève toutefois que les localités touchées sont Tigzirt, Tadmaït, Draâ Ben Khedda, Ouaguenoun, Draâ El-Mizan, Azeffoun, Azazga, Fréha et Tizi Ouzou. Ce même document de la Protection civile relève l’effondrement de trois murs de clôture de maisons au village de Djebla, commune de Ouaguenoun, et deux murs de maisons, au village de Laâzib, dans la commune de Tigzirt. La destruction de ces deux derniers a été provoquée par les courants forts de l’oued en crue, dont le lit est proche de ces deux maisons sinistrées.


Dans la région des Ouacifs, les responsables de la Protection civile signalent l’effondrement d’un mur de soutènement à la cité 50-Logements. Le document de la Protection civile relève qu’à Tadmaït, l’inondation a provoqué l’immobilité de plusieurs voitures et il a fallu une opération de secours urgente pour sauver trois personnes d’une noyade certaine. Celles-ci étaient en effet coincées dans leurs véhicules. Toutefois, l’intervention rapide et efficace des éléments de la Protection civile a permis non seulement de sauver la vie à ces personnes mais a réussi aussi à dégager leurs véhicules des eaux qui les avaient submergés. Dans la localité de Tizi Ghnif, l’opération de secours des éléments de la Protection civile a permis de sauver d’une noyade quatre personnes.


Au village d’Issoumathène, dans la commune d’Azeffoun, c’est une famille de 12 personnes qui a été évacuée suite à la menace de la crue de l’oued. Les eaux de pluie ont causé aussi la fermeture des RN 12 et 72 à certains endroits. Il a fallu l’intervention des équipes de la Protection civile pour les rouvrir. Notons enfin que si ce n’était la forte mobilisation des équipes de la Protection civile, les dégâts auraient été plus importants.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter