Articles similaires

Nationale

#TITRE

218

Tirs croisés sur le président de l’APW de Constantine

28 mars 2018 | 22:38
Constantine Amine.B

Alors que l’on s’attendait à une rencontre censée exposer les esquisses de la feuille de route de la nouvelle assemblée de wilaya, on a eu plutôt droit à un assaut des élus contre le président de l’assemblée. En effet, très peu ont été parmi les 43 membres de l’APW à avoir ménagé Nadir Amireche durant cette session.

Un assaut que d’aucuns parmi les présents ont qualifié de bien planifié, puisque la nouvelle équipe fraîchement installée ne pouvait avoir autant de reproches à faire à son président, trois mois à peine après son installation. De cette rencontre, la première tenue par la nouvelle équipe, il était donc évident que le quadragénaire était dans le collimateur des élus de l’assemblée qu’il préside.

Au moins quatre parmi les élus du parti du Front de libération nationale, formation à laquelle appartient Amireche, ont été les plus virulents envers le jeune président, lui reprochant pour nombre d’entre eux ses décisions unilatérales.

Il est reproché au P/APW de ne pas solliciter les membres de l’assemblée pour le choix des présidents des différentes commissions devant accompagner le développement local, ou encore sa décision de réactiver le prix de Abdelhamid Benbadis, gelé quelques années plutôt par le même président alors qu’il siégeait à la même assemblée à la tête de la commission culturelle. Un reproche émis par un de ses collaborateurs du FLN, lequel s’est interrogé sur la manière de réactiver un prix budgétivore au moment où la crise financière exige plus de retenue.

« Cette rencontre a été fort heureusement sauvée de la platitude à laquelle elle était vouée par l’exposé administratif du travail accompli en 2017 par le chef de l’exécutif », a d’ailleurs estimé un élu FLN.

Le seul document mis à la disposition des présents a été en effet le bilan des activités de la wilaya durant l’année précédente.

Parallèlement à ces diatribes dont a été victime leur président, les élus ayant pris la parole ont cependant tous été unanimes à encenser le chef de l’exécutif de wilaya. Se dressant pour nombre d’entre eux porte-parole de la société constantinoise, ils ont dans leur majorité transmis « en toute honnêteté » l’estime dont jouit le wali Adessamie Saidoun auprès de ses administrés.

Des propositions liées à différents secteurs furent cependant émises par quelques intervenants. L’investissement, le tourisme, l’artisanat, la santé ou encore l’agriculture, entre autres secteurs, ont été au centre des préoccupations des élus, lesquels ont au passage soulevé certaines carences constatées durant les précédentes mandatures.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter