Articles similaires

Nationale

#TITRE

576

Zitouni :« Des chercheurs répertorient les crimes coloniaux »

23 septembre 2018 | 22:53


La commémoration de la date du décès au champ d’honneur de Zighoud Youcef a été l’occasion ce dimanche, pour le ministre des Moudjahidine, de marquer quelques haltes sur des événements mémorables survenus durant la guerre de libération nationale dans la région nord-Constantinoise, communément appelée « wilaya II historique ».


La visite de Tayeb Zitouni, marquée surtout par une approche qui coïncide avec les récentes déclarations de « regret » de l’actuel président français sur certains événements historiques, a été l’occasion pour la corporation journalistique de Constantine d’essayer de s’instruire sur les positions du ministre. Esquivant la question relative à la reconnaissance par le président français de la disparition sous la torture du militant indépendantiste français Maurice Audin, le ministre a qualifié la question des harkis récemment honorés par Emanuel Macron de franco-française.


Le ministre a surtout mis l’accent sur le fait que son département travaille d’arrache-pied pour répertorier « tout ce qui est arrivé au peuple algérien depuis le début de la colonisation en 1830 à l’indépendance en juillet 1962 », une mission dévolue, at-il dit,


« au Centre national d’études et de recherche sur le mouvement national et la révolution du 1er Novembre 1954 (CNERMN54). Des spécialistes et des docteurs sont à pied d’œuvre pour accomplir ce travail, lequel devra révéler les crimes de la France coloniale.


Une multitude de voies sont empruntées par ces experts pour divulguer et révéler la vérité au monde entier. Zitouni précisé par ailleurs que l’Algérie vit un éveil historique et que c’est une occasion pour ancrer l’histoire chez les générations montantes.


Il a en outre assuré que son département n’a jamais été à l’origine de quelque censure que ce soit, en référence à la récente polémique née autour de la fin du tournage du film sur un autre héros de la guerre de libération Larbi Ben M’hidi et dont la sortie a été repoussé pour des raisons ayant trait au contenu du film


Zitouni a d’ailleurs annoncé qu’un film documentaire sur la vie de Zighoud Youcef sera prochainement réalisé. Son département a d’ores et déjà donné son accord pour la prise en charge financière du projet, a-t-il dit.


La délégation ministérielle s’est rendue tôt le matin au cimetière des martyrs de Zighoud- Youcef, Une gerbe de fleurs a été déposée. Sur la tombe du chahid. Le ministre s’est par la suite rendu au premier siège de la wilaya II historique dans la région de Oued Boukerker, dans la wilaya de Skikda, avant de faire un saut au centre de torture de l’armée coloniale dans la localité de Zighoud-Youcef ex (Condé Smendou). Le ministre a annoncé dans le sillage de cette tournée « le rattachement de cet ex-centre de torture au musée du Moudjahid de la wilaya de Constantine ». « Deux milliards de centimes ont été dégagés par son département pour sa réhabilitation », a-t-il par ailleurs annoncé.


Zitouni, a par la suite, donné le coup d’envoi à l’Université Emir Abdelkader d’un Colloque consacré à la vie du chahid Zighoud Youcef Intitué « Zighoud Youcef : parcours d’un chef »


La délégation ministérielle accompagnée des autorités locales avait un peu plus tôt pris part à la symbolique ouverture de la session de septembre de la formation professionnelle au centre professionnel de la cité Emir Abdelkader (ex-Faubourg Lamy).

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter