Articles similaires

Nationale

#TITRE

249

Tayeb Bouzid annonce l’ouverture des inscriptions au concours de doctorat

16 septembre 2019 | 19:40

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a annoncé l’ouverture d’une plateforme numérique pour le dépôt des dossiers d’inscription au concours de doctorat au titre de l’année 2019-2020. Un concours qui a depuis toujours provoqué la colère de milliers de candidats à travers le territoire national.

Entaché de fraude et de favoritisme, cet examen a toujours été contesté par les étudiants postulants. Ces derniers rejettent les listes des lauréats, qu’ils jugent fausses et comportant des noms de personnes dont on connaît la limite de leurs compétences, qui sont admis au détriment d’autres plus compétents. Pour cette année, le ministère de l’Enseignement supérieur affirme avoir établi de nouvelles conditions pour assurer la transparence pour l’accès à cette formation de 3e cycle. En attendant que ce concours reprenne sa crédibilité auprès de la communauté universitaire, le ministère révèle que le nombre de postes ouverts cette année est d’environ 2 000 à travers 36 universités, 11 centres universitaires et 16 écoles. Sur sa page Facebook, le ministre a fait savoir que les inscriptions, qui ont débuté avant-hier sur le lien https://progres.mesrs.dz/webdoctorat, s’étaleront jusqu’au 23 du mois en cours. Il convient de signaler que le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a exhorté les établissements d’enseignement supérieur d’entamer les préparatifs relatifs au concours prévu pour le mois d’octobre prochain. Parmi les 36 universités habilitées à dispenser une formation doctorale au titre de cette année universitaire, figurent celles de Jijel, Skikda, Bordj Bou Arréridj, Khenchela, El Tarf, Guelma, M’sila, Djelfa, Médéa et Laghouat, pour l’est du pays.

A l’ouest on y trouve celles de Chlef, Saïda, Adrar, Mostaganem et Mascara. Au centre, Béjaia et Tipasa. Plusieurs écoles sont également concernées par cette formation, dont l’Ecole nationale supérieure d’agronomie, l’Ecole nationale supérieure des sciences de la mer et de l’aménagement du littoral, l’Ecole supérieure de commerce, l’Ecole normale supérieure, ainsi que l’Ecole nationale polytechnique d’Oran. Il est à noter qu’un arrêté ministériel portant le numéro 547 précise que les modalités d’accès à la formation se font par voie de concours et concernent les candidats titulaires d’un master ou d’un titre étranger reconnu équivalent, et sur titre pour les candidats titulaires d’un magister ou d’un titre équivalent. Le concours est organisé par l’établissement habilité en deux étapes : Etude des dossiers de candidature, ensuite des épreuves écrites. Les modalités d’organisation du concours d’accès à la formation de troisième cycle sont fixées, elles aussi, par la tutelle. L’étude des dossiers de candidature se fait sur la base des résultats obtenus en licence, master ou autre parcours de formation supérieure. La liste des candidats concernés par les épreuves écrites est fixée sur la base du classement parmi les 10 premiers de la promotion en master de chaque établissement.

Le nombre de candidats concernés par les épreuves écrites doit être au moins égal à dix fois celui des postes ouverts. Dans le cas où le nombre requis n’est pas atteint, l’étude des dossiers est élargie aux candidats parmi les 25% suivants de la promotion en master de chaque établissement. Il est institué au sein de chaque établissement habilité un comité pour chaque formation de troisième cycle, dénommé Comité de formation doctorale (CFD). Il a toute la latitude de fixer le nombre maximal de candidats concernés par les épreuves écrites selon la spécificité de la formation.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter