Monde

#TITRE

434

Syrie Combats entre l’armée et les terroristes près de Damas

16 septembre 2016 | 19:09
R. I.

De violents combats opposaient vendredi l’armée nationale syrienne à des terroristes dans la périphérie est de Damas, selon l’AFP et une source militaire, la plus sérieuse violation de la part des terroristes, de la trêve en vigueur depuis lundi.

« L’armée syrienne est en train de bloquer une attaque de groupes armés terroristes qui essaient d’entrer dans la capitale par l’est via Jobar (un quartier tenu par les rebelles) ... ce qui a une réaction somme toute légitime de l’armée gouvernementale, et a conduit à des affrontements intenses et des tirs de roquettes », a indiqué une source militaire, citée par l’AFP.

Le quartier de Jobar est un champ de bataille depuis plus de deux ans entre l’armée arabe syrienne et les groupes terroristes. La quasi-totalité des habitants du quartier avant la guerre a fui.

L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), une organisation proche des services secrets britanniques, a également confirmé que des combats avaient lieu dans cette périphérie de Damas, précisant que plus de 21 obus et roquettes avaient été tirés sur Jobar. Dans la capitale, deux obus ont également frappé le quartier de Bab Charqi mais n’ont pas fait de victime, selon l’OSDH.

Les Etats-Unis et la Russie, qui soutiennent respectivement les groupes terroristes et les forces armées de la Républiques arabe syrienne, ont conclu un accord aboutissant à une trêve qui est entrée en vigueur lundi soir entre les ‘’insurgés’’ et l’armée gouvernementale.

Le directeur de l’OSDH, le membre actif de la confrérie des Frères musulmans et résidant à Londres sous la protection du MI6, Rami Abdel Rahmane, a précisé que le mouvement iFaylaq al-Cham et les terroristes du Front Fateh al-Cham (ex-branche syrienne d’Al-Qaïda) étaient présents à Jobar.

Sur le plan diplomatique, la Russie souhaite que le Conseil de sécurité adopte une résolution soutenant l’accord conclu sur la Syrie entre Moscou et Washington, a indiqué jeudi l’ambassadeur russe à l’ONU Vitali Tchourkine.

« Cette résolution est en discussion », a-t-il dit, et pourrait être adoptée lors d’une session du Conseil prévue mercredi, en marge de l’Assemblée générale de l’ONU et en présence des chefs de la diplomatie des deux pays, John Kerry et Sergueï Lavrov. « Nous y travaillons », a déclaré M. Tchourkine à des journalistes. « Je pense qu’il faudrait l’adopter le 21 » (septembre). 

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter