Articles similaires

Nationale

#TITRE

966

Sultan Ould Bady aurait été arrêté par l’ANP

26 août 2018 | 20:22

Le fait mérite d’être souligné. L’émir Abdou Aïssa, dit « Soltane Ould Bady », considéré comme l’un des responsables des groupes criminels dans la région du Sahel qui s’est rendu, selon le communiqué du MDN aux autorités militaires de Tamanrasset en possession d’armes et de munitions la semaine dernière, a été en réalité capturé ainsi que ses six acolytes. En effet Sultan Ould Bady aurait en réalité été arrêté, avec six autres combattants, lors d’une opération de l’armée algérienne à la fin juin 2018. Il était en possession d’un fusil-mitrailleur FM, d’un chargeur de munitions garni, d’un pistolet mitrailleur kalachnikov et de 250 balles de différents calibres.

Ce terroriste avait rallié les groupes armés activant dans la région du Sahel en 2006, et il est l’un des responsables les plus en vue de ces groupes. Sultan Ould Bady, de nationalité malienne, est un ancien cadre d’AQMI rallié au groupe État islamique dans le Sahara, qui a combattu depuis le milieu des années 2000 sous les bannières des divers groupes armés qui pullulent dans la bande sahélienne (Mujao, Aqmi…) ; il est impliqué dans le kidnapping de sept diplomates algériens à Gao en 2012. Comme il l’est dans au moins une prise d’otage contre une cible occidentale. Sultan Ould Bady a terminé sa carrière de jihadiste dans le sud de l’Algérie, où il se serait livré aux forces de sécurité. Il vient confirmer une tendance à la hausse des redditions.

Ces victoires sont surtout à mettre à l’actif de l’armée nationale qui traque les terroristes partout où ils se trouvent. Cette « grosse prise » signifie-t-elle que le groupe entier qui activait à cheval entre l’Algérie, le Mali et le Niger, a été complètement anéanti ? Les redditions en série de terroristes algériens activant dans la bande sahélo-sahélienne se multiplient et se poursuivent à un rythme régulier ces dernières semaines. Plus d’une dizaine de terroristes sont ainsi mis hors d’état de nuire. A cela il faut ajouter la découverte d’une cache contenant des armes et des munitions lors d’une patrouille près de la bande frontalière à Bordj Badji-Mokhtar. La cache contenait un (1) lance-roquettes de type RPG7, deux (2) pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, un (1) fusil semi-automatique de type Simonov, et cinquante (50) kilogrammes de

produits chimiques servant à la fabrication des explosifs. La capture de Ould Bady devrait marquer un tournant dans les opérations militaires. Alger revient ainsi dans le jeu et s’impose désormais comme un interlocuteur incontournable, sans toutefois devenir membre du G5 Sahel. Les cinq pays africains (Mali, Burkina-Faso, Niger, Mauritanie et Tchad) qui peinent à contenir les multiples groupes terroristes vont ainsi devoir faire appel aux autorités algériennes pour les aider à les neutraliser. La décision de l’Algérie de ne pas participer à la mise en place du G5 Sahel n’est pas anodine. Alger veut rester fidèle à un principe constitutionnel, celui de ne pas engager des troupes à l’extérieur du pays. Même si elle ne déploie jamais ses troupes à l’extérieur, l’Algérie contribue autrement à la lutte contre les djihadistes qui écument la région.

En plus du partage des renseignements, notre pays fait partie des piliers du Comité d’état-major opérationnel des armées, le Cemoc basé à Tamanrasset, dans le Sud. Ces dernières années, le pays a dépensé au moins cent (100) millions de dollars pour venir en aide à cinq pays de la sous-région du Sahel. Une aide qui a permis de former une dizaine de compagnies de forces spéciales et de leur donner d’énormes équipements. L’Algérie n’est toujours pas disposée à collaborer avec des troupes étrangères, notamment françaises, dans le cadre de la lutte contre les terroristes.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter