Nationale

#TITRE

260

Souk El-Tenine : Interventions opérationnelles en cas de catastrophes

22 mars 2017 | 21:10
N. B.

La Protection civile de la wilaya de Béjaïa compte évaluer ses capacités opérationnelles d’intervention en cas de catastrophes naturelles ou autres. C’est ce qui a été annoncé dans un communiqué de presse parvenu à notre rédaction, où il est indiqué que des exercices seront bientôt menés à Souk El-Tenine avec des unités qui viendront des autres wilayas du pays. 

« Afin d’évaluer la célérité dans les interventions opérationnelles en cas de catastrophes, la direction de la Protection civile de Béjaïa organisera prochainement des exercices d’entraînement et de simulation à Souk El-Tenine », lit-on dans un communiqué de presse qui nous a été transmis.

L’auteur du communiqué souligne : « Outre le détachement local, des détachements de renforts aux premières interventions issus de quatre autres wilayas prendront part à cet important exercice. Un déclenchement inopiné de l’exercice, dont la date n’a pas été indiquée, sera effectué afin d’évaluer les réponses opérationnelles réelles en cas de sinistres. »

« Ces détachements, créés pour répondre aux besoins d’intervention rapide en cas de nécessité absolue (séisme, inondation, etc.) auront un emploi du temps chronométré durant quatre jours », précise-t-on.

« Chaque détachement interviendra avec ses propres moyens humains et matériels sachant que chacun d’entre eux dispose d’une certaine autonomie en matière de nourriture, de logistique, etc.. Il dispose de tous les moyens matériels et humains pour subsister un certain temps lors d’un sinistre », précise-t-on encore.

Chaque détachement est composé d’une soixantaine d’éléments : 1 officier chef de détachement, 3 chefs de groupes (officiers), 2 médecins officiers, 2 infirmiers, 3 adjoints chefs de groupes, 6 chefs d’équipes (sous-officiers), 36 agents, 1 photographe/ caméraman, 1 cuisinier, 1 magasinier, 1 électricien, 1 mécanicien, 1 technicien en transmission radio, en sus d’un véhicule de commandement, 2 bus de transport de troupes 2 CTM (camion de transport de matériels) et 1 ambulance.

L’exercice comprendra la manipulation des équipements de sauvetage avec des cours pratiques sur site ainsi que des cours et des exercices pratiques sur le sauvetage et le déblaiement sur un site de campement et un site de manœuvres, indique-t-on. Le Groupe de reconnaissance et d’intervention en milieux périlleux de Béjaïa sera également intégré dans les détachements afin de se familiariser avec les équipes de sauvetage et de déblaiement, a-t-on fait savoir.

« Ces regroupements auront certainement une valeur ajoutée concernant l’actualisation des nouvelles techniques utilisées dans le sauvetage et le déblaiement », fait-on observer. « Ils permettront ainsi de se familiariser avec le nouveau matériel acquis, et ce sera l’occasion d’effectuer des réglages afin de corriger les imperfections », note-t-on.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter