Articles similaires

Nationale

#TITRE

251

Slimane Chenine élu président de l’APN

10 juillet 2019 | 20:07
APN s.o.b

Le député Slimane Chenine est le nouveau président de l’APN. Issu du parti de l’opposition l’Union Ennahda-El Adala-Bina, Slimane Chenine a obtenu le soutien de la majorité parlementaire, en remplacement de Mouad Bouchareb, ayant fait part de sa démission le 1er juillet dernier. Il s’agit du troisième président de la chambre basse en une année.

Pour les observateurs, il s’agit d’une grosse surprise, puisque tout le monde s’attendait à une victoire sans problèmes de Mohamed Djemai, le SG du FLN, qui avait pratiquement les faveurs des députés de son parti. Mais, on savait que cette candidature ne faisait pas l’unanimité au sein du vieux parti. Des dizaines de députés du FLN exprimaient ouvertement leur opposition à Djemai. Mais, il semble que le revirement de certains partis politiques, qui étaient des alliés par un passé récent, qui a complètement chamboulé la donne au sein de l’APN.

Pour certains, des calculs politiques très étroits sont à l’origine de cette défaite du FLN, alors que d’autres évoquent plutôt des marchandages en prévision des manœuvres qui vont s’opérer en prévision des élections présidentielles.

Dans la matinée, sur le boulevard Amirouche, la circulation est fluide et la tension est palpable. À l’intérieur de l’APN régnait un désordre silencieux. Les agents de sécurité de l’APN empêchent les journalistes d’accéder à l’hémicycle pour couvrir la plénière. Une plénière qui s’annonçait déjà compliquée.

La session d’aujourd’hui est extraordinaire, et s’est faite en deux parties. Pour déclarer Mouad Bouchareb démissionnaire et la vacance du poste du président de l’APN, et puis pour élire Slimane Chenine comme son successeur, après qu’il ait eu le soutien de la quasi-majorité parlementaire. Slimane Chenine, âgé 54 ans, est un élu de la wilaya d’Alger au titre de la huitième législature. Ce dernier est originaire de la wilaya de Ouargla. Ce nouveau président de l’APN était dans le parti de feu Mahfoud Nahnah, avec qui il a fait ses premiers pas en politique avant d’atterrir dans la formation El Bina.

Mais avant le vote, 7 candidats ont exprimé leurs vœux de postuler au poste de président de l’Assemblée. Il s’agit, notamment, de Athmane Lakhdar du RND, Hilali Mohamed du

groupe des indépendants, Haouari Benaoula du Wifak et Nourdine Belmedah de l’ANR. Il faut noter que deux députés du FLN voulaient également postuler dans ce vote, en dépit des appels du groupe parlementaire du parti.

Pour rappel, avant l’élection de son nouveau président, l’APN a tenu une séance plénière pour l’adoption du rapport de la Commission des Affaires juridiques, administratives et des libertés, relatif à la constatation de la vacance du poste de président de l’Assemblée.

L’élection du président de l’APN est régie par la Constitution, la loi organique fixant l’organisation et le fonctionnement de l’APN et du Conseil de la nation, ainsi que les relations fonctionnelles entre les chambres du Parlement et le gouvernement, et le règlement intérieur de l’Assemblée. Selon cette loi organique, le président de l’APN est élu conformément aux dispositions de l’article 131 de la Constitution. Le règlement intérieur précise les modalités de cette élection.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter