Nationale


236

Serbie : « la question du Sahara Occidental relève de l’ONU »

19 mars 2018 | 23:44
Hocine Adryen

Et encore un camouflet au Makhzen. Cette fois-ci il vient de la République de Serbie, qui a réagi promptement via un communiqué de son ministère des AE à la propagande éculée et provocatrice du Maroc, un habitué de ce jeu malsain avec des pays africains, loin de se douter des enjeux politiques et économiques qui se jouent sur leur dos.
Le ministère des Affaires étrangères de la République de Serbie, un pays européen mais dont la neutralité est reconnue s’il en est, a réagi avec force aux propos de différents comptes rendus dans les médias et sur les réseaux sociaux marocains et des interprétations erronées relatifs à la position de la République de Serbie sur le Sahara occidental. En effet des médias marocains se sont empressés de publier que la Serbie soutient la position marocaine sur la question du Sahara occidental en encourageant le plan d’autonomie élaboré par le royaume. Le ministère des Affaires étrangères de la République de Serbie « saisit cette occasion de souligner, une fois de plus et avec force, sa position sur cette question, une position qui demeure inchangée et conséquente, basée sur les dispositions du droit international et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l’ONU », est-il écrit notamment. Pour mettre fin à cette polémique et à cette incompréhension nées de la propagande marocaine, le ministère des AE serbe souligne que la question du Sahara occidental « relève de la compétence de l’ONU » et que pour la République de Serbie, cette question « est en conséquence, une question multilatérale et régionale ».

Dans ce sens, elle « soutient fermement l’ONU dans ses efforts en vue de trouver une solution pour le Sahara occidental », s’employant en faveur d’une « solution pacifique, équitable, mutuellement acceptable et durable, n’entreprenant aucune démarche unilatérale et ne préjugeant pas du résultat définitif des négociations menée sous l’égide de l’ONU ».

Une position claire, nette et précise. Plus loin, ce pays, qui se dit un ami prouvé de la région et du continent africain dans son ensemble, « refuse d’être impliqué dans les différends qui doivent être réglés directement par les parties intéressées ». C’est-à-dire à travers un dialogue direct entre les deux parties, le Maroc et la RASD. Enfin, et pour éviter toute équivoque et toute mauvaise interprétation à l’avenir, la Serbie affirme qu’en tant que pays qui, fort de ses principes qui ont fait sa réputation, a « généreusement contribué à la libération du continent du pouvoir étranger et notamment en sa qualité de pays fondateur du Mouvement des pays Non-alignés » et du pays, qui parmi d’autres, « avait initié la création de l’Union africaine ».

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter