Nationale

#TITRE

350

Sellal : « La situation est maitrisée »

15 mai 2016 | 20:23
Z. M.

En dépit des rétrécissements des revenus financiers du pays, engendré par la chute des cours du pétrole sur le marché mondial, le Premier ministre Abdelmalek Sellal persiste à dire que l’Algérie « maîtrise » toujours la situation économique. 

« Malgré quelques manques en matière de revenus, l’Algérie n’a pas été ébranlée et ne le sera pas », a-t-il assuré en réponse à des allégations de responsables étrangers, rapportées par certains médias, sur l’impact de la dégringolade des prix de l’or noir sur l’Algérie.

« Nous sommes dans la bonne voie et notre politique est claire », a déclaré le Premier ministre en marge du 17e Salon international du tourisme et des voyages (SITEV). « Les propos tenus par-ci et par-là par des responsables étrangers ne nous affecteront nullement dans notre politique et notre travail, et nous n’accepterons aucune ingérence dans nos affaires », a-t-il souligné, en insistant toutefois sur la nécessité de préserver les institutions de l’Etat, l’unité nationale et la stabilité du pays.

Pour Sellal, Il faut prendre les choses toujours du bon côté, même la conjoncture économique engendrée par la chute des prix des hydrocarbures, car la crise pétrolière a « incité » le gouvernement à revoir son modèle économique, à travers notamment la diversification de l’économie nationale.

Il a souligné dans ce contexte la détermination de son gouvernement à diversifier l’économie nationale en encourageant l’investissement dans le secteur hors hydrocarbures.

Il a souligné à ce titre l’encouragement de la création d’entreprises de par leur rôle essentiel dans le développement et la création de richesse.

Le Premier ministre a rappelé, à cet égard, que durant les trois dernières années, 24 000 entreprises privées ont été créées, l’équivalant de 70 % du nombre créé depuis plus de dix ans. « Cela démontre que nous sommes sur la bonne voie », s’est-il félicité. Abdelmalek Sellal.

Concernant son programme économique, promis en mars dernier pour relancer la croissance et faire face à la crise pétrolière qui perdure depuis 2014, le Premier ministre a affirmé qu’il sera examiné lors de la prochaine tripartite, prévue le 5 juin prochain. « La réunion de la tripartite, sera consacrée à l’étude des moyens de dynamiser et d’améliorer l’économie nationale ainsi qu’à l’examen du nouveau modèle économique (2016-2019) », a-t-il annoncé.

Sellal avait évoqué, en avril dernier, un « nouveau programme économique « , en réaction au choc pétrolier qui a entraîné l’effondrement vertigineux des revenus nationaux et l’épuisement du Fonds de régulation des recettes (FRR). Mais à ce jour, la feuille de route de ce programme n’a pas été rendue publique.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter