Nationale

#TITRE

212

Sellal : « La fraude dans le secteur de l’éducation sera combattue »

5 juin 2016 | 12:27
Redaction Online/APS

Le Premier ministre a réitéré, ce dimanche à Alger, la volonté du gouvernement de lutter contre le phénomène de la fraude dans le secteur de l’éducation, suites aux fuites des sujets du baccalauréat de 2016. 

"La fraude enregistrée dans le secteur de l’Education et du savoir est inacceptable et le gouvernement est décidé à combattre l’étendue de la fraude", a déclaré Abdelmalek Sellal à l’ouverture des travaux de la 19ème tripartite. 

"Quand on touche à ce niveau du savoir, on a touché à la sécurité nationale", a regretté le Premier ministre, qui a appelé les citoyens à contribuer à la lutte contre ce genre de comportements, estimant qu’il n’y a "point d’avenir quand on bouscule les structures du savoir et de la connaissance".

Il a ajouté à cet effet, que "l’enquête est en cours pour démasquer les auteurs de tels actes et la justice frappera fort contre tous ceux qui sont impliqués" dans les fuites enregistrées lors du baccalauréat 2016.

Le Premier ministre a estimé dans ce sens, que "des mesures de réformes devraient être prises au niveau de l’Office national des examens et des concours (ONEC) si des imperfections venaient à être décelées". 

"La fraude ne restera pas impunie", a encore ajouté le Premier ministre, assurant que "tout responsable n’assumant pas ses responsabilités dans des affaires engageant la sécurité et la stabilité du pays sera sanctionné selon les lois en vigueur". 

Sellal qui a fait remarqué, à l’occasion, que l’année scolaire 2015-2016 "s’est déroulée dans de bonnes conditions contrairement aux précédentes", a considéré que "certaines parties tentent de saborder cette évolution", affirmant "la détermination du gouvernement à poursuivre les réformes engagées dans le secteur car l’Algérie a besoin de modernité",a-t-il conclu.

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

caricature

caricature

SONDAGE

Le Hezbollah libanais est-il un mouvement de résistance ?

Facebook

Twitter