Articles similaires

Nationale

#TITRE

430

Secteur pénitentiaire : Des avancées en matière d’humanisation et de modernisation

6 mars 2019 | 23:22

L’Algérie a réalisé des avancées importantes en matière de modernisation et d’humanisation du secteur pénitentiaire, de réadaptation et de réinsertion des détenus, a affirmé,ce mardi à Adrar, le directeur Général de l’Administration pénitentiaire (DGAP), Mokhtar Felioune.

S’exprimant lors de l’ouverture d‘un séminaire sur "les stratégies pénales contemporaines en droit comparé législation islamique", M. Felioune a passé en revue le programme de la réforme pénitentiaire en Algérie en termes de planification et de résultats atteints par la commission nationale de la réforme de la justice.

"La réforme de la justice se présente en deux aspects, le premier lié à la réforme de la justice et le second à la réforme pénitentiaire", a indiqué le DGAP, ajoutant que "l’Etat s’emploie à la consécration de la transparence dans la gestion des prisons et le traitement des détenus, à travers l’ouverture du secteur sur les acteurs de la société civile, dont les associations nationales qui visite les établissements pénitentiaires pour s’enquérir des conditions de la population carcérale".

Felioune a estimé que les mutations sociales qu’a connues l’Algérie ont été à l’origine de la mise en œuvre des réformes du système juridique, en vue de mettre les textes juridiques au diapason de ces mutations.

Il a fait état, dans ce cadre, de la signature de plusieurs conventions afférentes à la modernisation des prisons et l’adoption de programmes palliatifs ayant fait preuve d’efficacité dans le traitement des différents fléaux liés à la toxicomanie, la délinquance, la violence et la criminalité.

A ces efforts de modernisation, vient s’ajouter, selon le même responsable, la mise en œuvre des programmes didactiques, dont ceux d’alphabétisation, d’enseignement à distance, d’enseignement moyen et et secondaire, sachant que plus de 39.000 pensionnaires sont inscrits à l’enseignement à distance.

Une exposition de produits et réalisations de détenus a été mise sur pied en marge de ce séminaire, en plus de l’ouverture d’un jardin écologique en milieu ouverte relevant de l’administration pénitentiaire dans la commune d’Adrar.

Initié par la faculté des sciences islamiques, le laboratoire de Droit et de la société de l’Université d’Adrar, ce séminaire, qui a regroupé des universitaires, a donné lieu à des communications et exposés sur "les fondements et principes de la stratégie pénale en Algérie", "les orientations politiques pénales contemporaines et leurs objectifs", en plus de l’animation d’un atelier sur "la peine et l’établissement pénitentiaire, la réadaptation sociale des détenus et les peines alternatives".

Commentaires

    Horaire des prières / ALGER
  • Fadjr: 0
  • Dhohr: 0
  • Assr: 0
  • Maghreb: 0
  • Isha': 0
  • Agenda Officielle

Hello Algeria

Hello Algeria

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l’utilisation de la vidéo dans la coupe du monde de football ?

Facebook

Twitter